Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Elle adopte compulsivement des chiens et les abandonne, attachés à des poteaux

Mardi 16 Janvier 2018 | Par Elisa Gorins

Une trentenaire a été jugée par le tribunal correctionnel de Carcassonne pour « abandon volontaire d’un animal domestique ».

En un an et demi, entre décembre 2014 et juin 2016, la femme de 33 ans a abandonné pas moins de trois chiens, attachés à des poteaux, à Castelnaudary. Elle aurait même commencé à agir ainsi dès 2014. C’est l’association Les vagabonds du Lauragais qui, alertée par ces abandons successifs, a déposé plainte avec la SPA.

Des adoptions compulsives

En garde à vue, la femme - qui souffre probablement du syndrome de Noé (maladie mentale qui consiste à cumuler un nombre important d'animaux sans parvenir à subvenir à leurs besoins) - n’a pas donné d’excuses telles qu’un déménagement, une allergie ou encore l’arrivée d’un enfant, prétextes largement utilisés par les personnes qui abandonnent leurs animaux. Elle a seulement avoué « qu’elle n’arrivait pas à s’empêcher d’avoir des animaux ».

Le procédé était donc répété à plusieurs reprises : la femme se procurait ses animaux – chats, chiens et perruches – généralement sur des sites de petites annonces. Puis, se rendant compte qu’elle ne parvenait pas à les assumer, les abandonnait en les attachant à un poteau. 

« J’entends qu’elle veuille combler un vide affectif en récupérant ces animaux, mais abandonner un animal est un acte très lâche. Qui plus est, elle les attache à un poteau et les laisse mourir de faim… », a déclaré Maître Emilie Boyer, avocate de la SPA, partie civile dans cette affaire.

Absente à l’audience pour la seconde fois, la prévenue a été condamnée à verser 200 euros à la SPA. Il lui est interdit de détenir des animaux pendant 5 ans.

A lire aussi : 36 chats et 17 chiens retrouvés enfermés dans l’obscurité à Manosque

# abandon, justice, syndrome de Noé
Crédits photo :

Shutterstock (image d'illustration) 

5 commentaire(s)
J'espère que tout ces petits loulous trouveront une famille qui saura s'en occuper réellement
Quand on prend un animal, c'est pour la vie et après s'être posé pleins de questions pour savoir si on sera capable de s'en occuper !!! Et les animaux, elle les achetait sur internet via des sites de vente... Elle aurait dû être interdite à vie d'avoir un animal !! Mais bon...
INTERDICTION A VIE
Hélas le devenir de pleins d animaux donnés contre bon soin...

Les adoptions en association ou refuge étant "suivi" ça ne devrait pas arriver
cette histoire est invraisemblable ; quand on adopte un animal on vous pose beaucoup de questions vous concernant !!! je suis étonnée que tous ces renseignements n 'ont pas été fournis afin qu 'elle ne puisse plus prendre un chien !!!!!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)