Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Achetés sur un coup de tête pendant le confinement, des centaines de chiots font face à l’abandon

Mardi 05 Janvier 2021 | Par Nathalie D'Abbadie

Malheureusement, de nombreux nouveaux propriétaires de chiots n’ont pas mesuré l’ampleur des responsabilités engendrées par un compagnon à quatre pattes.

En 2020, les animaux de compagnie ont été une source de réconfort pour des centaines de milliers de personnes. Certains ont même sauté sur l’occasion pour acheter un chiot, se disant qu’ils pourraient s’en occuper pendant le confinement.

Mais maintenant que l’euphorie initiale est passée, il s’avère que des centaines de chiots se retrouvent sans familles, notamment en Angleterre.

Des chiots de race revendus sur Internet

Depuis peu, on voit fleurir des annonces de vente de chiots de race par des particuliers en Angleterre, sur des sites comme Pets4you et Preloved. Dans certains cas, les propriétaires précisent qu’ils ne peuvent plus s’occuper comme il faut de leurs animaux, car leurs horaires ou conditions de vie ont changé au cours de la pandémie.

C’est le cas d’un propriétaire d’un croisé Colley/Epagneul, qui souhaite vendre son chien pour 1500 livres car il affirme ne plus pouvoir s’en occuper à cause de son emploi du temps. Un autre vendeur, propriétaire d’un Beagle de seulement 20 semaines, atteste que ses horaires ont changé avec le Covid-19, et qu’il souhaite donc trouver une autre maison pour son animal.

En plus de ces tentatives de revendre leurs animaux, de nombreuses familles déposent leurs jeunes chiens en refuge. Sur ces trois derniers mois, l’association The Dogs Trust a reçu 1800 appels de propriétaires de chiots qui ont moins d’un an, avec 114 appels reçus les 27 et 28 décembre 2020.

chiots en refuge

Le contre-coup du confinement

En 2020, The Kennel Club, une fondation britannique dédiée à la santé canine, a mené une enquête au sujet des acquisitions de chiots pendant le confinement en Angleterre. Il s’est avéré que les conditions dans lesquelles les animaux ont été achetés étaient loin d’être idéales.

Sur les personnes interrogées, 83% ont acheté leurs chiots sans que l’éleveur ne leur pose de questions sur leur mode de vie et leur capacité à être des propriétaires responsables dans la durée.

De plus, plus de 2 propriétaires sur 5 ont avoué avoir acheté leur chiot pour qu’il soit un compagnon pendant le confinement, sans réellement penser à l’après.

Pire encore, un nouveau propriétaire sur 4 avait fait moins de 2h de recherches avant d’acheter un chiot, et estimait que leur animal aurait pu venir d’une usine à chiots !

Face à ces chiffres, il n’est malheureusement pas très étonnant que ces achats de chiots, effectués sur un coup de tête, aient donné lieu à de nombreux abandons.

chiot abandonné

Une situation qui aurait pu être évitée

Cette situation rappelle à quel point il est important de légiférer au sujet des ventes d’animaux sur Internet et les usines à chiots, en plus de sensibiliser le plus grand nombre au sujet de la possession responsable d’un animal de compagnie.

Nous espérons que les refuges animaliers parviendront à trouver des familles aimantes et responsables pour tous ces chiots abandonnés, et que plus de personnes réfléchiront à deux fois avant d’acheter un chiot sur un coup de tête.

A lire aussi : « Je te souhaite d’être abandonné aussi » : il trouve deux lapins abandonnés et pousse un cri du cœur

# abandon, coronavirus
Par Nathalie D'Abbadie Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)