Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Elle abandonne son chiot dans les toilettes d’un aéroport avec un petit mot déchirant

Jeudi 06 Juillet 2017 | Par Elise Petter

« Elle ne voulait pas m’abandonner, mais elle n’avait AUCUN autre choix »

Il y a quelques jours de cela un chiot d’à peine trois mois a été retrouvé abandonné dans les toilettes d’un aéroport de Las Vegas. Tout près du chiot, un petit mot avait été déposé, expliquant les raisons de cet abandon.

Une note déchirante

Voilà ce que l’on pouvait lire sur le petit mot :

« Salut : Je suis Chewy ! Ma propriétaire vivait une relation abusive et ne pouvait pas se permettre de m’emmener avec elle. Elle ne voulait vraiment pas m’abandonner et m’aimait de tout son cœur. Mais elle n’avait pas d’autre choix.

Mon ex-petit ami a donné un coup de pied à mon chien quand nous nous battions et il a une grosse bosse sur la tête. Il a probablement besoin d'un vétérinaire. J'aime beaucoup Chewy – aimez-le et prenez soin de lui. »

Un chien au succès fou

Chewy a été trouvé par un voyageur peu de temps après que sa propriétaire a été obligé de fuir. Le petit chiot a été transporté dans un refuge où il est désormais en sécurité. L’histoire de Chewy est si émouvante que des centaines de personnes se sont proposées de lui offrir une nouvelle maison et beaucoup d’amour. Tant et si bien que le refuge a dû stopper les demandes d’adoption pour le Chihuahua, tout en encourageant toutes les personnes qui souhaitaient lui offrir une chance d’en offrir une à un autre chien du refuge.

Une triste histoire qui se termine bien pour Chewy. Si on ne sait pas ce qu'est devenue la maîtresse de Chewy, il est important que toutes les personnes victimes de violence conjugale sachent que si elles doivent fuir et ne peuvent pas prendre soin de leur animal, elles pourront toujours compter sur les refuges pour les aider

> Retrouvez tous les animaux en attente d’adoption dans notre rubrique dédiée ainsi que sur l’application Adopte-moi.

A lire aussi : Sévèrement battu et abandonné, ce chiot de 12 semaines n’a pas survécu

Crédits photo :

Facebook 

22 commentaire(s)
Quand j'ai lu "elle a abandonné son chiot dans les WC d'un aéroport", je me suis dit "ho non pas encore une histoire comme ça". Puis j'ai lu l'article, pour moi, je trouve que ce qu'elle a fait était la meilleure chose pour son chiot. Aylis à raison, des situations comme ça peuvent devenir ingérable et cette femme à voulu s'éloigner de son tortionnaire de toute urgence et prendre un avion pour partir loin, puis il y a des gens qui se permettent de dire " elle aurait pu le prendre avec celle-là, ça reste un abandon" mais qui vous dit qu'elle ne voulait pas l'emmener avec ? Qui vous dit qu'en achetant son billet, la caissière ne lui a pas dit "désolée mais le chien, c'est non."? Elle aurait pu le donner à un refuge, certes, mais elle avait sûrement trop peur de croiser cet homme qui l'a terrorisait. Tout ce que l'on peut dire, c'est bonne et heureuse vie à Chewy et courage à cette femme qui a peut-être tout tenté pour garder son chiot, sans succès.
Miniatura pour qui tu te prends pour juger ainsi les autres ???...Cela ne fait pas parti de la charte de Wamiz!!. Je te signale pour abus!.
Patoune devrait plutôt apprendre à écrire avant de dire aux autres ce qu'ils doivent penser et faire.
Va à l'école d'abord !
Petit rectificatif : je parlais du petit boxer qui a été massacré à douze semaines ! Un vrai crève cœur ! Comme nous l'avons évoqué et que son histoire m'obnubile j'ai fini par confondre !

Mais je souhaite une douce et heureuse vie à notre petit bonhomme de l'aéroport ! Et je dis ''Courage ! À votre place nous n'aurions peut être pas fait mieux ! '' si elle a la possibilité de nous lire...
Pas la peine de vous disputer ! J'ai simplement voulu dire que certaines situations de violence sont très compliquées. Chaque cas est isolé.On n'a pas le droit de dire moi je ... Sauf si c'est pour dire modestement ''moi j'aurais peut être fait pire face à une telle violence....'' Par exemple elle aurait pu se suicider avec son chiot. Qui vous dit qu'elle n'est pas ensuite passée à l'acte après avoir mis son chiot en sécurité.
MOI JE EST UN GRAND ÂNE VANTARD ET PARFOIS TRES LÂCHE !
(Et pourtant j'adore les ânes ! Pas gentil pour l'âne ...)
Pour Patounes 81 : le langage du cœur n'a pas d'orthographe. Ce qui compte c'est tout l'amour et la compassion que l'on met dans nos écrits.
Malheureusement tout cela ne ramènera pas notre pauvre petit chien. Au moins on est tous d'accord sur un point : nous sommes très tristes. La rancoeur n'a donc pas sa place sur son poste.
Amicalement pour tout le monde. Ailys.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)