Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

73% des Français estiment que la classe politique française défend mal les animaux

Vendredi 08 Février 2019 | Par Nathalie D'Abbadie

Un nouveau sondage mené par l’Ifop pour le compte de la Fondation 30 Millions d’Amis met en lumière la hausse de la préoccupation des Français pour la cause animale.

Des chiffres éclairants. A travers ce sondage mené début février 2019, les Français ont exprimé leur engagement grandissant vis-à-vis du bien-être animal. Ainsi, 78% des Français estiment que la protection animale n’a pas une assez grande place dans la politique du Président de la République, et 73% trouvent que la classe politique française défend mal les animaux.

De plus, plus d’un Français sur deux (55%) souhaite que le thème de la cause animale soit abordé lors du grand débat national organisé par le président de la République.

Les activités qui portent atteinte au bien-être animal sont variées, et vont de la chasse ou l’exploitation des animaux dans les cirques à la corrida ou le commerce de la fourrure. Mais quel que soit l’activité étudiée, la majorité des Français penche en faveur d’une meilleure protection des animaux. Ainsi :

  • 73% se prononcent en faveur de l’interdiction des corridas en France
  • 67% sont pour l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques
  • 64% veulent l’interdiction des delphinariums
  • 83% des Français sont favorables à l’interdiction de l’élevage intensif
  • 91% s’opposent au commerce de la fourrure
  • 86% des Français sont favorables à l’interdiction totale de toute expérimentation animale
  • 75% sont en faveur de l’interdiction de la chasse à la courre

Chaque jour, de nouveaux sondages en faveur de la protection animale voient le jour et permettent petit à petit de faire changer les choses pour nos amis animaliers. Et vous, qu’en pensez-vous ?  Dites-le-nous dans les commentaires !

A lire aussi : Top 20 des races de chiens préférées des Français en 2018

Estimez-vous que la classe politique française défend mal les animaux ?

  • Oui
  • Non
# étude, 30 millions d'amis
Crédits photo :

Shutterstock

3 commentaire(s)
Wamizol31 je ne force personne, j'espère seulement, c'est-à-dire je considère comme possible, j'entrevois la possibilité.
J'ai voté OUI, mais j'estime que les gens ont le droit de voter NON. Ils ont certainement des arguments à revendre. Ton engagement Girni21 est louable et tes arguments solides. En revanche tu ne peux "forcer" les partisans du NON à se ranger de ton côté si c'est leur opinion. C'est le but du vote et de la démocratie.
J'espère que ceux qui ont voté "NON" vont, un jour, se rendre compte que les animaux, en France, ne sont pas suffisamment protégés. Je fais partie de ceux qui votent pour toutes ces interdictions et signent les pétitions dès qu'elles se présentent. Je partage également cette lutte via les réseaux sociaux. A mon âge, c'est tout ce que je peux faire mais j'y consacre une bonne partie de mon temps. Nous avons un gouvernement et un président qui font le jeu des lobbyistes et qui, par conséquent, s'occupent principalement du pouvoir et de l'argent. La loi qui est censée réprimer les actes de maltraitance et de cruauté n'est pas suffisamment punitive. En 2015, l'animal a été reconnu comme un être sensible doté de sentiments mais, principalement les animaux domestiques et les grands singes n'ont pas été reconnus en tant que personnalité juridique avec des droits fondamentaux. Ils pourraient être considérés comme des "personnes animales". Les tribunaux, petit à petit, condamnent les bourreaux à des peines de prison ferme mais c'est insuffisant pour le moment. De plus, certains actes de cruauté sont encore jugés par un simple tribunal de police et ça, c'est scandaleux. Les chasseurs, qui représentent un faible pourcentage de la population, ont trop de droits, pire le gouvernement leur a fait un cadeau en diminuant de moitié le coût du permis de chasse. Du côté des corridas et de leurs écoles, rien ne bouge, or cette pratique est digne d'un pays non civilisé. Et, quand on voit que la peluche à l'effigie du chien d'E. Macron est vendues 99 euros et que seulement 5 minables euros sur chaque vente sont versés à la SPA, on a tout compris, on ne peut compter sur les politiques pour défendre ceux qui sont nos amis et nos amours.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)