Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

150 chiens retirés d’une horrible usine à chiots

Jeudi 09 Novembre 2017 | Par Elisa Gorins

Une intervention a eu lieu dans une usine à chiots en Hongrie, ce 4 octobre. 150 chiens détenus dans des conditions déplorables ont été secourus.

Leur calvaire va enfin prendre fin. « Il n’y a pas de mots pour décrire les conditions lamentables dans lesquelles les animaux ont été retrouvés », témoigne l’association Solicanin dont certains bénévoles ont contribué au sauvetage sur place. Les chiens étaient « terrifiés, malnutris, entassés dans des caisses de transport souillées ou de minuscules boxes insalubres couverts d’excréments et infestés de mouches ».

Cette usine à chiots hongroise approvisionne certaines animaleries et des revendeurs à l’échelle nationale mais aussi internationale. Quelques-uns de ses chiots ont pu se retrouver vendus en France illégalement. Le trafic d’animaux est le troisième au monde après ceux de la drogue et des armes.

Le trafic d’animaux est le 3ème plus important au monde

Dans ces élevages « en batterie » qui pratiquent la reproduction intensive, les femelles passent leur vie à faire des petits dont elles sont séparées peu de temps après la naissance. Les chiots, non sevrés, peuvent ensuite être vendus en ayant gardé les stigmates de leur passé : ils peuvent souffrir de problèmes de santé et de troubles du comportement.

L’association Solicanin appelle donc les futurs propriétaires à bien se renseigner sur la provenance de leur futur chien : « il faut être vigilant, regardant lorsqu’on souhaite absolument acheter un chien de race, se renseigner sur l’élevage de provenance, le visiter, s’interroger lorsque le prix de l’animal est anormalement bas… »

Quant aux chiens saisis dans cet élevage, ils font l’objet d’une procédure judiciaire qui peut être longue. A l’heure actuelle, Solicanin ne peut dire quand ils pourront voyager pour trouver des adoptants.

A lire aussi : Les usines à chiots d’Europe de l’Est génèrent 58 millions d’euros de chiffre d’affaires

Crédits photo :

Solicanin

5 commentaire(s)
Pour mettre fin à ces usines de l'enfer, une seule solution :
N'ACHETEZ PAS, ADOPTEZ!!! Ces usines devraient être rasées!!
Il faudrait qu'on fasse un élevage de leur propre famille a ces être diabolique et encore je suis même pas sûr qu'il serait touché qu'ils aillent au diable et encore c'est pas assez quand on voit ça on perd toute confiance en l'être humain tout ça pour de l'argent
Hélas, on arrive à un stade où l'animal est devenu l'homme. Il dépasse toutes les horreurs que l'on peut imaginer.
Il détruit la faune, l'environnement il y a de plus en plus d'espèces en voie de disparition. Tout cela au nom de l'argent.
Je suis devenue végétarienne, je ni supporte plus de manger la viande "de la souffrance".
OUI à l'amour et au respect.
La solution est de ne plus acheter de chiens sur le bon coin ou en animalerie. En ce qui concerne les éleveurs, certains, peu scrupuleux, vendent également des chats et des chiens de provenance douteuse, une grande vigilance s'impose donc aussi.
Le plus sûr est d'adopter via une association, le coût de l'adoption étant inférieur aux frais vétérinaires engager, cela permet d'adopter des animaux en bonne santé ou dont la maladie est diagnostiquée.
Horrible dëgueulasse
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook