Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Race de chat :

Mon chat n'arrête pas de miauler, que faire ?

Mardi 19 Avril 2016 |

Votre chat miaule toute la journée ? De ses petits roucoulements à ses longues tirades plaintives, vous n’avez de cesse de chercher comment répondre à ses appels, comment combler ses attentes, mais voilà, ça ne s’arrête jamais, y compris la nuit. Cela devient insupportable, vous ne dormez plus suffisamment et vos nerfs sont à bout…

Qu’essaie-t-il de vous dire ? Pourquoi ne s’arrête-t-il pas ? Et comment faire en sorte qu’il arrête ?

L’expression de ses émotions

Pour commencer, il est important de savoir que le chat miaule toujours pour exprimer quelque chose (ça vous vous en doutiez), mais sans nécessairement attendre quelque chose en retour.

Un peu comme il nous arrive de ronchonner dans notre barbe, de souffler parce que nous nous ennuyons, ou encore de siffloter gaiement, le chat lui aussi exprime ses émotions. Il lui arrive donc de miauler simplement pour lui-même ! Il appelle aussi parfois un congénère, et bien sûr aussi il miaule pour nous demander quelque chose (puisque c’est nous qui pourvoyons à ses besoins vitaux par exemple).

De nombreuses choses peuvent pousser le chat à miauler ; un état d’ennui, de frustration, la peur de quelque chose, ou encore une émotions agréable ! Nous avons trop vite tendance à penser que le chat exprime un mal-être, alors que bien des fois il n’en est rien. Et c’est sans compter les races de chat dites plus bavardes, ou les maîtres qui parlent sans arrêt à leur chat : plus on parle à son chat plus on a de chance de l’entendre ! 

Des habitudes vite intégrées

Le hic, c’est que si nous répondons systématiquement à ses miaulements, alors le chat va vite intégrer qu’avec tel ou tel miaulement, il obtiendra telle ou telle chose !

Par exemple, si son long miaulement vous fait penser qu’il est malheureux et qu’alors vous lui donnez une friandise, alors il retentera le coup peut-être bien d’autres fois ! Et si la réponse est la même (à savoir une friandise) alors il en prendra l’habitude à coup sûr. 
Il en va de même si vous pensez qu’il s’ennui et que directement vous le faites jouer ; il comprendra que ce miaulement lui a apporté de l’interaction, et il recommencera.

>> Le langage du chat : 9 signes décryptés pour mieux le comprendre

Et la nuit ?

C’est le même schéma qui se produit la nuit. Même si certains chats se sont adaptés à notre rythme et ont pris l’habitude de dormir la nuit avec nous, le chat a par nature un pic d’activité nocturne. 
La maison dort à poings fermés, mais lui, il veut de l’interaction… Alors il essai tout naturellement d’attirer l’attention : il miaule (et/ou gratte) et il reçoit tantôt un « chut », tantôt une caresse, et parfois aussi un chausson sur le museau. Certains, pour mettre fin à ce comportement, se lèvent et donnent de la pâtée au minet ravi. Malheureusement il y a fort à parier que la nuit suivante le chat recommencera, soit pour sa pâtée, soit pour ce moment d’interaction tant espéré !

Comment faire en sorte qu’il arrête ?

Il ne faut pas oublier que le chat a une mémoire associative très forte. Et il faut savoir aussi que la nuit par exemple, même si l’attention qu’il reçoit est une réprimande, pour le chat il s’agira quand même d’une interaction !! (Autant dire donc que les réprimandes ne servent à rien, dans ce cas-là comme en général !).

C’est pourquoi le meilleur moyen de stopper ce comportement c’est de soi-même ne plus répondre du tout aux miaulements de son chat…

Cela peut être nerveusement très difficile ; le manque de sommeil (et de compréhension) rend la situation très fatigante, physiquement et mentalement. Mais il faut cependant se montrer fort, et ne jamais céder (particulièrement la nuit, situation plus dure qu’en journée). Pourquoi ? Simplement parce que si au « stade 3 » vous répondez à nouveau, le chat aura obtenu ce qu’il voulait... Du coup si vous décidez de stopper les réponses encore, alors, pour voir (!) le chat passera au « stade 4 »… soit des miaulements d’intensité supérieure ! etc. etc. La spirale infernale en somme.

Tout comportement qui n’obtient pas de réponse fini par s’arrêter. Mais le chat est très fort et très têtu ! Alors préparez-vous à une semaine difficile ; pensez aux vitamines pour vous aider à tenir en journée, et préparez des écouteurs pour vous mettre de la musique relaxante dans les oreilles le soir, prévoyez sinon des boules Quiès, soufflez bien, méditez et… soyez fort !

Marion Ruffié
Comportementaliste félin
www.comportementaliste-specialiste-chat.com

A lire sur le même thème : La science l’a prouvé : votre chat tente bel et bien de parler avec vous

A quel moment votre chat miaule le plus ?

  • Lorsqu'il a faim
  • Lorsqu'il a envie d'un câlin
  • Il ne miaule jamais
Crédits photo : Shutterstock - Stanimir G.Stoev
1 commentaire(s)
Pour guérir des miaulements de la nuit, j'applique la méthode Desdmond Maurice (pas sûre de l'orthographe du nom) :
Le chat ayant horreur des situations confuses, je prépare plein de petits objets sur les tables de chevet.
Bien sûr rien qui puisse blesser un chat.
Si le chat ou les chats entrent et miaulent, il faut lancer les petits objets en pluie dans tous les sens: c'est radical, les chats détestent, filent et apprennent à se taire.
J'ai même eu une femelle qui lors de ses chaleurs allait à l'autre bout de l'appartement lorsqu'elle ne pouvait plus se retenir de miauler.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook