Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
Race de chat :

Ils vivaient avec 60 animaux dont 10 chats et 22 chiens dans 10 m²

Lundi 17 Octobre 2016 | Par Elisa Gorins

Un frère et une sœur âgés de 46 et 49 ans cohabitaient avec une soixantaine d’animaux dans une pièce de 10 m² à Plouézec, en Bretagne. La gendarmerie est intervenue vendredi, aidée par la Fondation 30 Millions d’amis.

Prendre soin d’une soixantaine d’animaux n’est déjà pas facile. Mais dans une pièce unique de 10m², cela relève de l’impossible. Ces deux habitants de Plouézec, près de Paimpol, l’ont vraisemblablement appris à leurs dépens, ce vendredi, lorsque les gendarmes sont arrivés à leur domicile.

Ils vivaient avec 60 animaux dont 10 chats et 22 chiens dans 10 m²©Fondation 30 Millions d'amis

C’est là, dans une minuscule pièce de 10m², qu’ont été retrouvés dix chats, 22 chiens dont quatre chiots, des rats, des oiseaux, des hamsters, des lapins, des gerbilles, et un chinchilla, tous vivants ensembles dans la même espèce nauséabonde avec leurs propriétaires. Certains d’entre eux étaient enfermés dans le noir depuis deux ans. La nourriture était dispersée au sol, au milieu de la saleté. « Les hamsters avaient commencé à creuser des tunnels dans les excréments », a relaté la curatrice de la sœur, celle-ci ayant été prise en charge par un membre de sa famille. Son frère, quant à lui, a été hospitalisé. Les animaux ont été pris en charge par la Fondation 30 Millions d’amis.

Ils vivaient avec 60 animaux dont 10 chats et 22 chiens dans 10 m²©Fondation 30 Millions d'amis

En 2013 déjà, une vingtaine de chiens et chats avaient été retirés à ces personnes grâce à l’intervention d’une association locale. Depuis, la situation n’avait fait qu’empirer, preuve, une fois de plus, du laxisme des autorités…

Le syndrome de Noé

Bien que l’on n’en sache pas plus sur ce frère et cette sœur, on peut suggérer qu’ils souffrent tous les deux du syndrome de Noé. Peu connue, cette maladie mentale consiste à posséder plus d’animaux de compagnie que l’on ne peut en héberger, nourrir et soigner. Les personnes atteintes par ce syndrome ne se rendent pas compte du mal qu’elles peuvent infliger à leurs animaux ; elles y sont attachées et ne veulent pas s’en séparer, elles croient bien faire et renient leur incapacité à s’occuper de leurs animaux.

Ils vivaient avec 60 animaux dont 10 chats et 22 chiens dans 10 m²©Fondation 30 Millions d'amis

A lire sur le même thème Libération d'un chien enfermé dans une pièce remplie d’excréments depuis deux ans

Connaissez-vous des personnes qui souffrent du syndrome de Noé ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo : Facebook / 30 millions d'amis (officiel)
4 commentaire(s)
malades, animaux en danger, malgré tout, non maltraités volontairement, ces personnes aiment vraiment leurs animaux et ne savaient pas s'en occuper. Mais quel est le pire ? des animaux aimés et malgré tout nourris (pas de mort ? les chiens ne semblent pas sous alimentés, ni battus). Ou des animaux massacrés par des gens "sains" ? en Espagne ou pire ? j'espère que le frère et la sœur vont retrouver une vie normale, et leurs animaux retrouver des familles aimantes avec davantage de place, bien sûr.
ces personnes avait une curatrice et de la famille pourquoi les laisser vivre dans autant d horreurs de misere de folie ????? qu attendaient ils pour agir ????
comment vont se réadapter ces animaux c est inacceptable de voir cela en 2016 en tout cas je pense que pleins d humains preferent tourner la tête devant tout ça c est moins compliqué de tourner la tête que d agir
je connais quelqu un qui achete des chiens dans un élévage fais des expo avec eux donc des chiens beaux bien portant mais qui en a quand même 25 j avoue que j ai du mal a comprendre Encore si on les recupere on peut se dire qu on les sauve de la misere mais quand on les achete pourquoi en avoir tant on ne peut consacrer 1 h par jour et par animal et pourtant c est un minimum c est pour moi une grande interrogation ce besoin de posseder
Malades ou pas c'est une honte de s'en prendre aux animaux.........Je ne pardonne pas
Outrée ? certes !!! ces pauvres animaux (je l'espère pourront retrouver un jour une vie normale) mais j'en doute fort... quant à ces personnes si la maladie était là quoi dire... Mais c'est très triste, oui vraiment très triste !!! mais cela n'était pas la première fois, et là vraiment mais vraiment je n'y comprend rien de rien, pourquoi autant de légèreté de la part des services sociaux ? quelqu'un a t'il une réponse appropriée à ma question ? Plus rien ne m'étonne car dans les faits divers on meme parfois voir sur des enfants de la part des parents des histoires incroyables, plus aucun commentaire !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook