Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
Race de chat :

Une vingtaine de chats livrés à eux-mêmes dans une maison insalubre sauvés in extremis

Mardi 13 Décembre 2016 |

C’est à Jumièges (Seine-Maritime) que la fondation Brigitte Bardot a volé au secours d’une vingtaine de félins lundi. Hospitalisée, leur bienfaitrice ne pouvait plus s’occuper d’eux. Ils étaient donc enfermés dans des conditions déplorables…

A la demande de la Direction départementale de la protection des populations de la Seine-Maritime, 21 chats ont été retirés de la maison insalubre dans laquelle ils vivaient par la fondation Brigitte Bardot. Âgée de 94 ans, la dame qui s’occupait de ces derniers n’était plus autonome et a été hospitalisée il y a trois semaines de ça, a en effet rapporté le Paris-Normandie. Enfermés, ils étaient livrés à eux-mêmes et vivaient au beau milieu de leurs excréments.

«Les chats vont être transférés au refuge de la Mare Auzou à Saint-Aubin-le Guichard (Eure). On va les soigner et c’est ensuite qu’une décision de justice devra dire si le refuge est autorisé à les garder ou non», a par ailleurs déclaré Christophe Marie, le porte-parole de la fondation Brigitte Bardot, au site Normandie Actu. Car oui, si une plainte va bien être déposée par la fondation pour «actes de maltraitance», la nonagénaire pourra demander à récupérer quelques-uns de ses petits compagnons.

Un exemple du syndrome de Noé ?

Et pour cause, il y a fort à parier qu’elle ne voyait pas le mal à s’occuper d’autant de boules de poils. Désireuse de leur offrir un toit, d’avoir un peu de compagnie… elle a peut-être surestimé ses capacités et s’est laissée déborder par la situation. C’est ce qu’on appelle le syndrome de Noé (animal hoarding en anglais) : fait d’avoir plus d’animaux qu’il nous est possible d’en héberger, nourrir et soigner convenablement. Malheureusement, ce trouble psychologique qui cause une cruauté involontaire - les personnes en souffrant pensant bien faire les choses - est de plus en plus présent… notamment chez les amoureux des chats.

A lire sur le même thème : Abandonnés par leur maîtresse, 14 chats livrés à eux-mêmes finissent par se dévorer

Faudrait-il limiter le nombre d'animaux par foyer ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo : Shutterstock
1 commentaire(s)
Il faudrait pas limiter le nombre d animaux dans les maisons , il faut organiser des inspection tous les moi ou tous les trimestres dans les grands élevages pour s assurer que rien est anormal
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook