Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
Race de chat :

Un animal ? Ce n’est pas un objet !

Mercredi 23 Décembre 2015 |

Un chien ou un chat comme cadeau de Noël ? Et si ça n'était pas une bonne idée... 

A l’approche des fêtes de Noël, certaines familles peuvent être tentées d’offrir un animal de compagnie en cadeau à leurs enfants ou à leurs proches. Chiens et chats offerts à cette occasion atterrissent - malheureusement - le plus souvent à la SPA suite aux abandons et ce, dès janvier/février.

Un cadeau réfléchi

L’achat d’un animal de compagnie doit être bien réfléchi. Le fait d’acheter un animal demande du temps, de l’argent, et de l’attention, c’est un engagement sur le long terme. Cet achat ne doit pas être impulsif, il faut peser le pour et le contre, voir si l’on possède toutes les conditions pour rendre l’animal heureux. La SPA et les refuges recommandent aux intéressés de prendre leur temps, de ne pas prendre l’animal sur un coup de tête. 

La fin de l’euphorie des fêtes de Noël

«Les animaux sont offerts comme un cadeau et rejetés par la suite comme un fardeau», soulignent les responsables de la Société Protectrice des Animaux. Après Noël et s’être rendu compte du travail engendré par l’adoption d’un animal (promenades, soins, jeux, éducation), un Loulou sur deux est laissé à l’abandon. Et de fait, les contraintes générées par la présence d’un animal au foyer conduisent souvent les personnes mal préparées à la maltraitance, au rejet complet de l’animal assorti d’actes de cruauté allant jusqu’à l’abandon sauvage. Et le plus souvent, c'est au moment des périodes de vacances que ça arrive.

L’animal offre à son propriétaire un attachement sans réserve. Ce dernier se doit donc de lui faire don de son affection en assumant toutes ses responsabilités.

Privilégier l’adoption d’animaux dans le besoin

Le manque de ressources et de refuges pour accueillir tous les animaux se fait ressentir à cause de l’augmentation constante des abandons. Il y a aussi une insuffisance de demandes pour adopter les animaux qui attendent un nouveau maître. Il est donc préférable de choisir d’adopter un compagnon venu d’un refuge et qui aura tout autant d’amour à donner qu’un autre. Certains de ces endroits possèdent même des chiots ou chatons qui sont, le plus souvent, issus de grossesses non-désirées par les maîtres. Par ailleurs, adopter un animal d’au moins 1 an est très avantageux : son caractère est déjà établi et connu. 

Bon à savoir avant d’adopter un animal :

- L’animal doit disposer d'un espace aménagé à l’intérieur de la maison. Il doit pouvoir sortir et effectuer une promenade régulière.

- Le propriétaire devra prévoir un budget pour subvenir à ses besoins nutritionnels et à ses soins vétérinaires.

- Les nuisances sonores et les déjections sont à prendre en compte. 

- Lors des départs en vacances, s’il n’est pas prévu d’emmener l’animal, le propriétaire devra prévoir une prise en charge par son entourage, ou par un établissement spécialisé. 

- Enfin, pour les chiens, il faudra peut-être envisager un passage par un centre de dressage et d'éducation pour améliorer son obéissance.

>> A lire sur le même thème : Les 10 campagnes de lutte contre l’abandon les plus "choc"

Trouvez-vous que la sensibilisation à la cause animale soit suffisante à l'approche des fêtes ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo : Pixabay
1 commentaire(s)
Complètement d'accord ! Réfléchissez bien : un animal c'est bien quand on en tient la responsabilité !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook