Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Il trace le GPS de son chat perdu et le retrouve à 1200km : il arrive de justesse pour éviter l'horreur

Samedi 13 Mars 2021 | Par Anaïs Drux
Il trace le GPS de son chat

Le propriétaire d'un chat perdu a pu localiser son animal grâce au collier GPS que portait le félin. Et ce n'était visiblement pas un achat superflu. 

Un propriétaire de chat basé à Shanghai a remarqué la disparition de son chat et s'est rapidement aidé de la technologie GPS afin de pouvoir localiser le félin. 

Le repérant à 1200km de chez lui sur l'application de tracking, il a rapidement alerté des associations sur place afin de l'aider à trouver son chat, le temps d'organiser sa venue. 

Son chat a pu être retrouvé, mais l'histoire ne s'arrête malheureusement pas là. 

La découverte d'un véritable trafic

Liu Ling et Chen Yu, deux activistes du sud de la Chine, se sont rendus au marché de Guangdong situé non loin de la ville de Shenzhen, à l'endroit où le GPS du félin avait balisé pour la dernière fois. 

Sur place, attiré par une odeur forte et désagréable en provenance d'un stand, l'un des activistes a examiné les lieux et est tombé sur un grand nombre de chiens et chats entassés au même endroit : pas moins de 300 animaux, répartis en seulement 5 cages !

De nombreux chats portaient d'ailleurs encore leurs colliers, ce qui démontrait clairement qu'une grande partie des animaux présents avaient été volés. 

Dans l'arrière boutique, il y avait également tout le nécessaire pour tuer et "préparer" la viande de ces animaux. 

Marché chinois

Une enquête ouverte

La situation a directement été rapportée aux autorités locales qui ont procédé à la fermeture de plusieurs stands et ont continué les investigations sur place. 

Le propriétaire des lieux n'étant pas présent au moment de la découverte, la police œuvre actuellement pour prouver que les animaux étaient bien destinés à la consommation. 

235 animaux ont été récupérés par les services vétérinaires afin de recevoir une évaluation sanitaire, mais il n'a pas été précisé quel serait le destin des chiens et chats qui n'ont pas de propriétaire identifié. 

Malgré les premières interdictions de consommation de viande de chien et de chats en Chine, portées notamment par la crise sanitaire de la Covid-19, la pratique reste pour le moment tolérée dans certaines régions, et de nombreux chiens et chats en sont encore victimes.

L'enquête se poursuit actuellement sur les marchés aux alentours. 

Quant au propriétaire du chat qui a permis de découvrir ce sinistre endroit, on peut imaginer qu'il est conscient d'avoir évité le pire à son compagnon à quatre pattes. 

À lire également : Ils perdent leur chat et le cherchent partout, deux ans plus tard ils hallucinent en scrollant Facebook

# Chine, cause animale
Par Anaïs Drux Crédits photo :

Shutterstock - Kseniia Lebedeva / Unsplash

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)