Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Il enferme son chat dans le congélateur, le plonge dans les wc et pire encore : sa peine laisse sans voix

Lundi 14 Décembre 2020 | Par July Legendart
Il enferme son chat dans le congélateur

Jeté dans un aquarium avec un boa, dans la cuvette des toilettes, au congelateur, le pauvre félin a subi les pires sévices. Son ancien maître vient d'être jugé, et sa peine semble bien trop légère. 

Interdiction de détenir un animal durant 5 ans, voilà la simple peine dont a écopé ce propriétaire malveillant. Pourtant, l'homme a été reconnu coupable de sévices graves et d'actes de cruauté envers son félin par le Tribunal correctionnel d’Agen. La Fondation 30 Millions d’Amis s'était d'ailleurs présentée comme partie civile au procès.

Une dénonciation par un proche

C'est un membre de l'entourage de cet homme qui avait contacté l’association pour le respect et la protection de l’animal (ARPA) en janvier 2020 en leur faisant part d'une terrible vidéo attestant des faits de maltraitance. La raison ? Le chat était enfermé en permanence et régulièrement et violemment frappé par son maître en guise de punition. Ses crimes : il miaulait, ce qui avait don d'insupporter son propriétaire.

Maiko a subi les pires sévices

Un quotidien rempli de sévices

Outre les coups de pieds et coups de poings, le pauvre chat était également régulièrement torturé. Ainsi, le petit félin a été plongé de force dans un aquarium rempli d’eau croupie, dans un autre où il se retrouvait avec un boa quand il ne se retrouvait pas carrément enfermé, trempé, dans le congélateur comme s'en est vanté ce terrible maître auprès de ses proches. Et les actes de torture ne s'arrêtent hélas pas là. Son cruel maître avait aussi trouvé judicieux de le jeter dans les toilettes avant de rabattre la lunette et de tirer la chasse. 

Une peine incompréhensible

Verdict du tribunal : l'homme a reçu l'interdiction de détenir un animal pendant 5 ans et a écopé d'une amende et de dommages & intérêts. Pourtant, comme le rappelle la Fondation 30 Millions d’Amis, la cruauté animale est passible de 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende. Malheureusement, ces peines sont rarement appliquées comme en atteste cette énième affaire de maltraitance envers un animal de compagnie.

Le chat débute une deuxième vie (heureuse)

Le félin a été pris en charge par l'association ARPA et placé en famille d’accueil le temps de recevoir un traitement pour l'aider à se rétablir. En effet, "il souffrait du dos, au point de ne plus pouvoir se lever", rapporte 30 Millions d'Amis. De l'arthrose due à la maltraitance lui a également été diagnostiqué.

A présent, Maiko, ainsi qu'il a été rebaptisé, va beaucoup mieux. Il a également été adopté dans un foyer aimant, un nouveau départ largement mérité !

A lire aussi : « Moche et horrible » : elle veut adopter un chat dans une association, mais la visite vire au drame

# cruauté, justice, chat maltraité
Par July Legendart Crédits photo :

Refuge ARPA

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)