Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Pour sauver son chat, elle dépense une fortune et prend une grande décision qui va tout chambouler

Jeudi 25 Novembre 2021 | Par Elise Petter
Pour sauver son chat

Parfois, l’amour est plus fort que tout et permet de déplacer des montagnes. L'histoire de Stanley le chat en est la preuve. 

Agé de 17 ans, Stanley le chat était en fin de fin. Souffrant d’une insuffisance rénale en phase terminale, le pauvre matou noir et blanc avait une dernière chance de prolonger un peu sa vie : une greffe de rein.

Une maîtresse au grand cœur

Malgré son faible salaire de professeure à mi-temps, Betsy Boyd n’a pas hésité bien longtemps. La vie de son chat était pour elle plus précieuse que tout le reste. Elle a donc déboursé la somme de 19 000 dollars pour sauver la vie de Stanley, cela notamment grâce à ses économies et à l’aide de ses proches.

« Stanley m’aime autant que n’importe quelle autre personne et je l’aime de la même manière. Je veux le garder à mes côtés, » a expliqué Betsy Boyd au site People, il y a plusieurs années de cela. 

C’est ainsi qu’au mois de novembre 2017, Stanley a subi l’opération qui allait prolonger sa vie grâce au don réalisé par un chat errant. Un chat errant âgé de deux ans que Betsy a adopté par la suite afin de lui offrir un foyer et un nouveau départ dans la vie.

Grâce à ce don, Stanley a pu se remettre doucement et profiter de longs mois d'une vie douce et pleine d'amour. 

Un traitement rare

C’est grâce au programme de transplantation rénale féline de l’hôpital vétérinaire de Pennsylvanie que toute cette procédure a pu voir le jour. Une opération qui n'est proposée que dans de rares pays pour le moment. 

Avant d’être inscrit sur la liste des chats qui recevront un rein, les matous sont testés. Du côté des donneurs, les chats sont choisis selon plusieurs critères, notamment le fait qu’ils ne souffrent de pathologies ou encore qu’ils puissent vivre sans problème avec un seul rein.

L’adoption du chat qui donne son rein est ensuite obligatoire.

A lire aussi : Elle rencontre un chaton qui n’a qu’un œil et 4 oreilles et bouleverse sa vie

# relation homme-animal
Par Elise Petter Crédits photo :

Shutterstock (Photo d'illustration)

4 commentaire(s)
Très belle histoire et je trouve ça bien qu'ensuite on soit obligé d'adopter le chat-donneur
Magnifique histoire en effet mais que serait-il arrivé au chat errant si celui-ci n'avait pas été compatible, il serait retourné à la rue ?
quand on n 'aime on ne compte pas mais d 'accord avec nanou 1969 cette opération doit avoir un cout très lourd !!!
Je tire mon chapeau a cette dame qui a Donnet toute ces économie,pour profiter de son chat encore plusieurs année., je pense que beaucoup ne le feront pas,en toute honneter moi même je n aurait pensé a mes économie mais je n aurait jamais laisser sans soin j aurais fait un prêt pour ma bête, mais j aurait tenter
Quelque chose. Pour qu" il survivent.bravo ma chère dame
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)