Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Ils sauvent 30 chats d'une maison sans se douter qu'ils devront revenir : une autre pièce cache un lourd secret

Jeudi 26 Mai 2022 | Par Ludivine Mazzotti
Ils sauvent 30 chats d'une maison sans se douter qu'ils devront revenir

Les membres de l'association SPCA à Swoyersville en Pennsylvanie aux États-Unis ont déposé plainte contre une résidente de la ville après une intervention à son domicile. 

Le 6 avril, les membres de l'association se sont rendus dans un appartement suite aux plaintes des résidents de l'immeuble. Une forte odeur d'urine et d'excréments se répandait dans tout l'immeuble. 

30 chats en souffrance 

Quand ils sont arrivés sur place, les sauveteurs ont découvert plus de 30 chats dans l'appartement, vivant dans des conditions déplorables. 

La maîtresse des chats était dans un hôpital et le propriétaire de l'apparement ne savait pas quand elle allait sortir. 

Les sauveteurs ont pu secourir les chats et ils ont été examinés par un vétérinaire. 

Un nouvel appel 

Plusieurs jours après le retrait des chats, le responsable de l'équipe d'intervention animale de la ville a contacté les sauveteurs pour leur indiquer qu'ils venaient de retrouver des chats décédés dans un congélateur à l'intérieur du même appartement. 

Le Dr Sherrie Kinsella, vétérinaire à la SPCA, a déterminé que 28 chats décédés étaient âgés d'un à deux jours lorsqu'ils ont été placés dans le congélateur. 

Plusieurs chats avaient encore des cordons ombilicaux attachés. Le museau et la bouche des chatons étaient roses, indiquant que le flux sanguin vers la cavité buccale était normal. Ils étaient vivants avant d'avoir été placés dans le congélateur. 

L'association a porté plainte

La maîtresse des chats doit répondre de 27 chefs d'accusation de cruauté envers les animaux aggravée ayant causé la mort, 27 chefs de délit de cruauté envers les animaux, 28 chefs d'accusation de cruauté envers les animaux, un délit de négligence envers les animaux et 32 ​​chefs d'accusation de négligence envers les animaux. 

La dame a été libérée sous caution non garantie de 10 000 $.

À lire aussi : Ils enterrent leur chat au fond de leur jardin : le lendemain matin ils manquent de s'évanouir devant la surprise

# émotion
Par Ludivine Mazzotti Crédits photo :

Unsplash @radmilamiheeva

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)