Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Le Royaume-Uni voudrait interdire l’élevage des chats hybrides partiellement sauvages

Lundi 21 Février 2022 | Par Elodie Carpentier
Le Royaume-Uni voudrait interdire l’élevage des chats hybrides partiellement sauvages

Le gouvernement britannique voudrait changer la règlementation sur les chats hybrides partiellement sauvages dont le Savannah et le Bengal. La raison ? L’élevage de ces chats particulièrement populaires alimente notamment le commerce illégal des espèces sauvages.

Les races hybrides pointées du doigt

Les chats Savannah et Bengal sont magnifiques, mais ce ne sont pas les félins les plus faciles ni les plus éthiques à posséder. C’est pourquoi le Royaume-Uni souhaite réprimer leur élevage.

Le gouvernement britannique a prévu de revoir la législation de 2018 sur le bien-être animal. Il souhaite notamment examiner les accords de licence des éleveurs de chats et se pencher sur les restrictions sur l’élevage de certains types de chats.

Les chats hybrides comme les races Savannah et Bengal sont particulièrement pointées du doigt. La première est issue d’un mélange entre un chat domestique et un serval africain. La seconde est un croisement entre un animal domestique est un chat léopard d’Asie.

Comme l’explique le journal The Guardian, il n’existe pas de loi s’appliquant aux félins issus d’une hybridation entre un animal domestique et une espèce sauvage.

Les propriétaires n’arrivent pas à répondre aux besoins des félins

Cela pose ainsi un problème pour le bien-être des animaux et les groupes de protection de la faune. En effet, le félin Savannah n’est pas une race comme les autres. Bien souvent, ils se retrouvent dans refuges car les propriétaires n’arrivent pas à répondre à leurs besoins complexes.

Par ailleurs, l’élevage de ces chats alimente le commerce illégal d’espèces sauvages, car il y a besoin de servals africains pour produire les animaux.

Tout comme les Bouledogues français ou les Bouledogues anglais, il semble que les personnes qui achètent la race Savannah soient plus préoccupées par leur apparence que par les problèmes de bien-être liés à leur élevage.

À lire aussi : Pourra-t-on bientôt se faire enterrer avec son chien ou son chat ? Des députés soumettent une proposition de loi

# race de chat, société
Par Elodie Carpentier Crédits photo :

@Shutterstock Kolomenskaya Kseniya

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)