Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Il rentre chez lui et ne voit pas son chat : la fourrière est venue le capturer et a fait l'impensable

Lundi 23 Novembre 2020 | Par Anaïs Drux
Il rentre chez lui

Un chat de 15 ans coulait des jours tranquilles dans sa famille, et bien qu'handicapé suite à une maladie congénitale, il profitait de l'extérieur de la maison avec bonheur. Jusqu'à ce que la fourrière passe par là et l'emmène se faire euthanasier. 

Steve Mago, propriétaire de Mush, un chat bleu de 15 ans, rentre du travail ce 5 novembre dernier, et ne trouve pas son chat qui d'habitude se prélasse sur le porche pendant l'absence de ses maîtres. Il ne s'inquiète pas de suite, mais la panique survient à l'heure du dîner des quatre chats de cette famille, lorsque seul Much manque à l'appel. 

En observant les images de la caméra de surveillance installée devant la porte de leur maison, il va découvrir des images incompréhensibles, qui vont le mener vers la pire des révélations. 

Une femme vient capturer le chat

Sur les images, il voit une femme qui est montée sur le porche de la maison et qui toque à la porte. Personne n'étant au domicile, elle repartira après avoir capturé le pauvre Mush, qui n'avait rien demandé à personne et qui était chez lui. 

La famille a passé plus d'une heure a essayer de comprendre qui était cette femme, son badge n'étant pas bien visible à l'image, et ils ont finalement découvert qu'il s'agissait de la fourrière de leur commune de Middletown. 

En les contactant, ils ont découvert que le chat avait été déposé dans une clinique vétérinaire locale, car la fourrière pensait que l'animal avait été heurté par une voiture. Mush était effectivement handicapé suite à une maladie de naissance et avait un souci de colonne vertébrale. Ce handicap lui donnait une démarche au ras du sol, mais il vivait sans souffrance depuis 15 ans et cela ne l'empêchait pas de profiter de la vie. 

La clinique prend une décision radicale

Mush n'étant pas identifié, la clinique pense qu'il s'agit d'un chat errant, et procède à une euthanasie

Le pauvre chat de 15 ans vient de voir sa vie s'arrêter, pour avoir simplement profité de la cour et des lilas devant chez lui. 

Anthony Mercantante, responsable de la fourrière, se justifiera en précisant que si l'animal avait été identifié par puce électronique, ce ne serait jamais arrivé. 

De quoi mettre en rage toute la famille de Mush, qui ne comprend pas comment on peut venir capturer un chat devant la porte de sa propre maison, et l'euthanasier froidement sur la base d'un prétendu accident, alors qu'aucune trace de sang ou de souffrance n'est constatée. 

L'hôpital vétérinaire a publié un droit de réponse suite à de vives critiques sur les réseaux sociaux, défendant la décision du vétérinaire. 

La clinique vétérinaire indique avoir simplement suivi et respecté le protocole en place pour la gestion des chats errants de la ville qui sont adressés par la fourrière.

De quoi rappeler à tout propriétaire de chat qu'il est important de respecter l'obligation d'identification d'un animal. Mais il est regrettable que Mush ait payé de sa vie pour ce rappel.

À lire également : Elle retrouve un chat perdu : le propriétaire lui propose une récompense de 3000€, elle refuse !

# euthanasie, handicap, fourrière, chat perdu
Par Anaïs Drux Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)