Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

4 astuces à appliquer dans votre maison avant de recevoir des personnes allergiques aux chats

Mardi 12 Mars 2019 |

On a toujours un pote relou allergique aux chats. Alors voici quelques conseils si vous comptez l'accueillir chez vous et que vous êtes l'heureux propriétaire d'une petite bête poilue. 

Les allergies sont un peu les maladies du XXIe siècle, pas mal de personnes sont allergiques au pollen, aux crustacés ou même la pire de toute, l'allergie aux CHATS ! Et là, quand ça arrive à un(e) bon(ne) ami(e) à vous, vous avez deux solutions : soit vous le(a) banissez de votre appartement ou bien, vous prenez toutes les mesures nécessaires pour que cette personne soit le plus à l'aise possible, chez vous. 

Si vous choisissez la première solution, vous pouvez arrêter la lecture de cet article, si vous optez pour la deuxième, c'est là que nous intervenons, histoire de vous donnez quelques conseils pratiques. 

Passez l'aspirateur un jour avant

Vous ne le saviez peut-être pas ou vous pensiez bien faire, mais passer l'aspirateur avant que votre pote relou arrive s'avère être très néfaste pour son allergie. Si vous nettoyez le jour même, pleins de particules se retrouveront dans l'air de votre maison, comme de la poussière ou bien les poils de votre chat. Très vite, l'air deviendra irrespirable pour votre invité. Pour lui éviter une possible crise, aspirez la poussière de votre chez vous la veille, même si un peu de poussière se déposera entre temps. 

Avoir un endroit sûr où l'asseoir

Privilégiez une chaise ou un fauteuil qui n'est pas ou très peu apprécié par votre félin. Comme cela, il y aura moins de poils sur ces meubles et ça permettra à votre ami(e) d'être plus serein(e).

Autre alternative, les chaises qui ne sont pas en tissu ! Déjà parce que votre minou préfère les supports moelleux en tissu et ensuite, parce qu'aucun poil ne peut s'y déposer. C'est une façon de prévenir l'allergie de votre invité mais aussi de lui faire gagner du temps avant que sa maladie ne le dérange. 

Avoir une pièce interdite aux chats

Pas besoin de lire cette astuce si vous habitez dans un appartement parisien. Par contre, si vous avez le luxe d'avoir une pièce spéciale chat ou au contraire interdite à ce dernier vous êtes un(e) chanceu(x)(se) ! 

Vos ami(e)s allergiques seront en sécurité dans une pièce interdite aux félins, pas de poils, pas de tracas. C'est la solution idéale pour passer un moment de détente en toute sécurité !

Prévoyez une trousse de secours bourrée d'antihistaminiques

Il est important de prendre vos précautions au niveau des médicaments. Même si généralement, les gens allergiques doivent toujours avoir sur eux des antihistaminiques, un inhalateur et un stylo-injecteur d'adrénaline (au pire des cas)

Mieux vaut prévenir que guérir, du coup ayez au moins des antihistaminiques. Ils permettront de réduire sa crise en attendant les secours.

Voilà, désormais, vous êtes prêt à l'accueillir ! Sinon, vous pouvez faire plus simple et ramenez votre pote dans un bar ou aller chez lui ! 

Quelles sont les risques d'une crise allergique ?

L'allergie est un ensemble vaste de symptômes, dont l'intensité peut être du tout ou rien. De la réaction inflammatoire locale à la crise généralisée, pouvant présenter un risque plus important (œdème de Quincke) : il existe de nombreux allergènes, et la façon d'y répondre est variable d'un individu à l'autre.

Dans le cas de l'allergie aux chats, nous avons identifié deux protéines à l'origine des réactions, présentes dans la salive du chat et sur ses poils : cela se retrouve dans son environnement, et une personne sensible entrant dans un espace occupé par un chat, même s'il est absent à ce moment, peut déclencher une réaction. L'importance de la réaction est donc variable en fonction des personnes, et ce d'autant que d'autres allergènes (pollens, poussières,...) peuvent influencer et se cumuler pour amplifier la réponse.

Ainsi, il est bon de prévenir les personnes que vous accueillez de la présence d'un ou plusieurs chats chez vous, afin, en premier lieu, de recueillir son témoignage : lui-même connaîtra sa réactivité et pourra vous confirmer s'il peut entrer chez vous, moyennant les quelques précautions proposées dans cet article.
Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

À lire aussi : Y a-t-il des races de chats hypoallergéniques ?

 

 

# allergie, poils d'animaux
Crédits photo :

Image d'illustration - Shutterstock 

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)