Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Elle nourrissait les chats de rue depuis 11 ans… jusqu’à ce que la police le lui interdise

Lundi 31 Octobre 2016 | Par Elisa Gorins

A 83 ans, Lucette est une amoureuse des animaux. Depuis qu’elle est arrivée à Granville (Manche) il y a onze ans, elle a pris l’habitude de nourrir les chats de rue. Mais le 10 octobre dernier, elle s’est vue interdire ce geste quotidien par la police municipale.

Lucette est l’heureuse propriétaire de deux chats, d’un chien, de plusieurs poissons et oiseaux. Mais elle est aussi l’ange gardien de nombreux chats de rue, qu’elle prend soin de nourrir quotidiennement, deux fois par jour, à 7h30 et 16h30. Et ce, depuis 11 ans, après qu’elle a obtenu une autorisation de la part de l’ancien maire de la ville, plus précisément.

A Granville, les chats la connaissent donc bien, et en particulier Moïse, un mâle tigré, et Princesse, une chatte noire. Ces deux félins sont même devenus emblématiques du quartier : « Moise et Princesse font partie du décor. Ils sont très appréciés. Les touristes les prennent en photos », a déclaré Lucette à Ouest-France.

Choquée par ce rappel à l’ordre

Pourtant, après onze années passées au service de ces chats, Lucette se fait rappeler à l’ordre par la police municipale le 10 octobre dernier. Ce jour-là, les policiers l’attendent au coin de la rue et lui interdisent de nourrir les chats. « Je n’ai jamais eu de problème. Je suppose que j’ai été dénoncée », estime-t-elle dans les colonnes de Ouest-France. Pour cette octogénaire sans histoires, « c’est le choc ». Elle, qui ne pensait qu’au bien des chats, se voit considérée par la police comme une petite délinquante… « J’ai trouvé la manière de faire des agents vraiment agressive », confie-t-elle au journal.

Grâce au soutien d’un comité, les « Minettes de Granvilles », l’histoire ne s’arrête pas là. Lucette se rend à la permanence de la Maire de Granville samedi dernier. Elle obtient alors un compromis : elle ne nourrira plus les chats dans la rue, mais sur le pas de sa porte. Ainsi, ses petits protégés ne seront pas trop déboussolés. La municipalité attire toutefois l’attention sur le fait que « l’alimentation quotidienne fait revenir les animaux, peut créer des nuisances et attire des nuisibles ».

A lire sur le même thèmeTous les chats errants viennent chez elle pour trouver du réconfort

Nourrissez-vous les chats errants de votre quartier ?

  • Oui, régulièrement
  • Cela m'arrive parfois
  • Non, jamais
Crédits photo : Shutterstock
11 commentaire(s)
Je donne à manger aux chats errants, et je continuerai. Laisser des pauvres bêtes mourir de faim est de la cruauté passive. Cela attire les autres chats ? C'est facile de le dire . Mais une minette non stérilisée attire AUSSI les autres matous, avec les conséquences que l'on sait. Aussi, avant d'interdire de faire preuve de bonté envers un animal qui ne demande pas à venir au monde, il faudrait prendre le problème à sa source et faire une stérilisation systématique. De plus, je pense que donner à manger aux minous est plus sain que de les voir éventrer les poubelles et répandre leurs contenus au sol, quand ils recherchent désespérément de la nourriture.
Qui n'aime pas les animaux n'aime pas les gens, ces policiers ne sont pas dignes de leur fonction, quand tant de délinquants notoires courent les rues ils trouvent la facilité en s'attaquant à une vieille dame c'est bien moins risqué pfffff!!!
la police et la mairie n ont pas des choses plus importante a faire que d ennuyer une mamie qui ne fait de mal a personne il y a tant a faire pourtant dans les villes entre les cambriolages les incivilités les gens malheureux et les animaux malheureux allons Messieurs les biens pensant chez nous a la campagne on dit occupez de vos fesses et laissez nous vivre avec nos petits bonheurs car nourrir un chat un oiseau un pigeon c est nos petits bonheurs a moins que vous ne preferiez qu on mettent des bombes qu on attaque d autres petites mamies qu on cambriole une banque
ce qui me choque le plus c'est le comportement des flics municipaux vis a vis de cette mamie: agressifs!!
Ben voyons! c'est pourtant pas dangereux une mamie
mais mettez les face a de vrais voyous: ils fileront doux de peur des represailles!
ce qui me choque ; c'est le comportement des flics municipaux vis a vis de cette mamie!: agressifs! bien sûr!!une mamie c'est pas dangereux......Mais je suis sûr que face a des voyous ils filent doux...peur des représailles??
tous pareils!
Celia Hoerter · Protectrice de chats libres sur certains secteurs à Retraité
PRTOTECTRICE de chatrs libres depuis 44 ans , je les fais stériliser et identifier selon l'article211 du code rural !! je milite également pour la stérilisation obligatoire des chats de particuliers !! car ne nous trompons pas de cible !!! CHAQUE chat errant est issu à l'origine d'un chat de particulier perdu ou abandonné , non stérilisé , ou chatons jetés dehors etc !! je rapelle la loi " selon l'article L214-3 du Code rural et de la Pêche Maritime "Il est interdit d'exercer des mauvais traitements envers les animaux domestiques ainsi qu'envers les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité."
La loi considère les chats errants comme des animaux domestiques !!
Ceci signifie que les chats errants, qui sont des chats apprivoisés redevenus pour certains sauvages , ont le droit d'être bien traités et nourris par tous les moyens conformes à la Loi dont cet article du Code Rual fait partie.
Ne pas nourrir le chat errant, en particulier sur le territoire publique, est donc un acte de mauvais traitement, un défaut de devoir citoyen qui est de respecter la Loi, et une infraction à l'article L214-3 du Code Rural. Cette infraction peut donc être punie par le Code Pénal.
D'autre part c'est une hérésie de dire qu'en ne les nourrissant pas , on évite les probmlèmes sanitaires , car c'est le contraire !!! non nourris les chats vont importuner plus les riverains , fouiller les poubelles , développer des pathologies qui peuvent être transmises aux chats des riverains !!



Celia Hoerter · Protectrice de chats libres sur certains secteurs à Retraité
Depuis Janvier 2015 suite à, l'arrêté d'AVRIL 2014 , les Maires doivent privilégier l'application du code rural en faisant des campagnes de stérilisation des chats errants avec l'aide ou non d'associations et peuvent passer une convention avec la fondation trente Millions d'amis qui aide de nombreuses communes dans ce programme !! la loi de 1999 qui a crée ce statut de chats libres précise bien que les chats doivent être relâchés sur leur territoire d'origine et suivis par des bénévoles en étant nourris quotidiennement , ils ont également le droit d'être abrités . Certaines communes d'ailleurs ont elles même installé des abris , d'autres ont donné le projet à des lycées techniques etc
Et si on arrêtait de " nourrir " les politiques !... :-)
franchement je ne vois pas où se situe le problème , cette brave dame nourrit des chats abandonnés ,cela déplait à certaines personnes qui préférent les éliminer et les laisser mourir de faim !!! un merci à cette gentille dame qui a du caractère et ne commet pas de crime .
C'est bien triste de voir ça. On punit les gens qui viennent en aide aux animaux plus que ceux qui les maltraitent. C'est honteux.
J'ai fait une erreur, je voulais dire que l'on n'empêcherait pas de les nourrir, nuance.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook