Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

En Isère, ce chat s'est retrouvé avec une flèche de 88 cm dans le dos et a eu beaucoup de chance

Mercredi 17 Avril 2019 | Par Keltoum Ouadah

Un félin a été retrouvé une flèche plantée dans son dos, dans un quartier de Pontcharra (38). Il a été pris en charge par un refuge, heureusement aucun organe vital n'a été touché. 

Le pauvre Abricot, chat libre d’un quartier de Pontcharra (Isère), a reçu une flèche de 88 cm dans le dos, dimanche 7 avril 2019.

C'est un félin qui est connu de tous les habitants du quartier et qui a pour habitude de se promener dans les rues et de jouer avec les enfants. C'est une voisine qui l'a aperçu bloqué entre deux planches d’une palissade en bois. Elle a prévenu les pompiers qui l'ont emmené chez le vétérinaire. La flèche de 88 cm de long était sur sa cuisse gauche mais heureusement aucun organe vital n’a été touché.

Abricot reprend des forces au refuge Cosa Animalia, mais il se pourrait bien qu'il soit dans le pire des cas amputé de sa jambe gauche. Cet acte de cruauté a également rendu le pauvre animal tout craintif. 

Une plainte déposée par la Fondation 30 Millions d'Amis

Le félin fait parti du programme chats libres de la Fondation 30 Millions d'Amis, il avait d'ailleur été stérilisé par le refuge Cosa Animalia, partenaire du programme de l'association. 

Niveau juridique, la Fondation 30 Millions d'Amis a déjà porté plainte pour « acte de cruauté envers un animal ». Le refuge accueillant l'animal s'est quant à lui constitué partie civile. 

À lire aussi : Mayenne : 200 chiens destinés à une vente aux enchères ont été rachetés par un élevage-usine

# maltraitance, chat errant, justice, chat blessé, 30 millions d'amis
Crédits photo :

CosaAnimalia

1 commentaire(s)
Les chats sont la cible préférée des individus à l'esprit dérangé et prenant du plaisir à blesser, torturer ou tuer et c'est insoutenable. Ces criminels doivent devenir à leur tour la cible des juges avec des peines conséquentes à la clé. Soit nous pourrions alors compter sur l'effet dissuasif de condamnations exemplaires soit les propriétaires de chats devront les garder chez eux et cela ne sera pas facile car il faut un chat comme le mien pour rester en appartement.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)