Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
Race de chat :

Interview exclusive de Jacques Cheminade : "Les sanctions pénales doivent être plus sévères en cas de maltraitance animale"

Vendredi 21 Avril 2017 | Par Elisa Gorins

A l'aube de l'élection présidentielle, Wamiz a interrogé les candidats - via un questionnaire identifique pour tous - sur leurs propositions en ce qui concerne la cause animale, et en particulier celle des animaux de compagnie. Dans une interview exclusive, Jacques Cheminade (Solidarité & Progrès) nous explique son projet et son rapport à l'animal. 

Wamiz : Avez-vous grandi avec des animaux de compagnie ? Si oui, lesquels et qu’ont-ils apporté à votre enfance ? 

Jacques Cheminade : J'ai grandi auprès d'un chat, Bijou, et d'un canari d'Amérique.

Actuellement, avez-vous des animaux de compagnie ? Si oui, pouvez-vous nous dresser brièvement leur portrait et nous expliquer ce qu’ils représentent pour vous ?

Actuellement, je n’en ai pas, mon appartement est trop petit. Je pense que si j’avais un plus grand logement, j’aurais un véritable zoo ! Mais j'en ai eu par le passé. Les plus récents étaient des chats. L’un s’appelait Vendredi, nous l’avions trouvé près d’une forêt. Il était à moitié chat sauvage. La deuxième était une petite chatte que j’avais appelée Till, car elle était très espiègle, comme le personnage du même nom. Auparavant, j’avais une chatte, Gatha, qui a vécu 25 ans.

Êtes-vous plutôt « team chien » ou plutôt « team chat » ? Plutôt « de race » ou plutôt « bâtard » ?

Pour l’indépendance, plutôt le chat et pour l’affection, plutôt chien. J’aime les deux en fait. Pour moi le plus beau spectacle, c’est un chien et un chat qui jouent ensemble, c'est la « dream team » ! Qu'ils soient de race ou bâtard n'a pas d'importance pour moi.

A l’instar de nombreux Français, êtes-vous sensible à la cause animale ? 

Bien-sûr, je crois que si on maltraite un animal, c’est le premier pas vers la maltraitance des êtres humains. Pour l’homme c’est une manière de se dégrader à ses propres yeux.

D’après notre sondage, la majorité des électeurs propriétaires d’animaux de compagnie souhaitent que les sanctions pénales pour les actes de maltraitance envers les animaux soient durcies. Vous Présidente, alourdirez-vous ces peines ? 

Oui, je pense surtout que les sanctions pénales doivent être plus sévères envers ceux qui maltraitent l'animal de compagnie dont ils sont responsables.

Les Français sont majoritairement favorables à la lutte contre les trafics d’animaux. Et vous ? Renforcerez-vous les cellules de lutte contre les trafics et augmenterez-vous les enquêtes de terrain comme les Français le souhaitent ?

Oui, d'autant plus que ces trafics s'inscrivent le plus souvent dans un contexte de pillage des pays en voie de développement. 

Avoir un animal de compagnie peut coûter cher et cela peut être un frein à leur identification et à leur stérilisation. Pour pallier cette difficulté, les propriétaires à faibles revenus aimeraient que les dispensaires vétérinaires soient plus nombreux. Y êtes-vous favorable ?

Oui, cela fait d'ailleurs partie des mesures que je soutiens du Manifeste Animal Politique : créer des services d’aide aux animaux appartenant à des personnes en situation de difficulté ponctuelle ou d’exclusion.

Alors que les vidéos montrant les conditions de vie des animaux de laboratoire ne cessent de choquer l’opinion publique, 38% des sondés souhaitent que l’expérimentation animale sur les chiens et chats soit interdite. Et vous ?

Il ne faut pas seulement stopper l'expérimentation sur les chiens et les chats, mais sur tous les animaux ! Une vraie réflexion doit avoir lieu autour des méthodes de remplacements dans l’expérimentation animale. Concrètement, il faut lancer un plan national des méthodes de remplacement. Un accord avec les laboratoires devra être trouvé pour éviter au maximum ces expérimentations sur les animaux et procéder autrement.

La science a prouvé les nombreux bienfaits que procurent les animaux aux personnes en situation de difficulté. Les Français en sont convaincus : ils souhaitent que les hôpitaux, centres médicalisés, maisons de retraite, prison, etc. soient incités à développer des programmes de zoothérapie/médiation animale. Vous engagez-vous en ce sens ?

Oui, on connaît en particulier le rôle apaisant des chats, mais une étude plus approfondie devrait être entreprise sur la médiation animale, en fonction du type d'animal et de la nature de la maladie.

Sans tenir compte des précédentes questions, quelle serait pour vous LA priorité en matière d’amélioration de la condition animale ?

Réintégrer la notion de respect des animaux dans les programmes scolaires et former le personnel éducatif à cet enseignement. Je pense que pour avancer sur cette voie tout commence par là.

Un Ministre des Animaux, vous y pensez ?

Non, je crois que c'est un peu excessif ! Par contre, je suis d'accord pour qu'un organisme autonome et indépendant du Ministère de l'agriculture soit créé pour mettre en place les politiques de protection animale, à condition que l’on ne tombe pas dans un combat frontal. Cette instance a de l’intérêt à la fois pour les animaux et les agriculteurs qui eux aussi souhaitent que leurs animaux soient bien traités. Cette instance permettrait de dialoguer avec tous les exécutants.

La tradition veut que le Canada offre un chien à tous les Présidents de la République française. Maintiendrez-vous cette coutume ? 

C'est une coutume sympathique, mais je ne suis pas candidat au Canada...

Quelque chose à ajouter ?

Oui, je crois que l'éducation au respect des animaux doit se faire dans le cadre d’une réflexion plus générale sur la vie, et sur ce qui fait la spécificité de l’homme, sa responsabilité vis-à-vis de tout et de tous et sa capacité à élever son potentiel de densité démographique en transformant et améliorant son environnement. 

A lire aussi : Ces candidats à l'élection présidentielle qui s’engagent pour les animaux de compagnie

Crédits photo :

Odile Mojon

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook