Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Face à une facture vétérinaire élevée, 19% des propriétaires de chats seraient prêts à euthanasier leur animal

Mercredi 28 Mars 2018 | Par Elisa Gorins

Une grande enquête nationale menée par SantéVet/IPSOS sur les français et leurs animaux de compagnie vient de paraître : elle révèle que les possesseurs de chiens et chats sont de plus en plus soucieux de l’état de santé de leur animal, c’est même leur priorité n°1. Pourtant, face à une facture vétérinaire importante, tous ne semblent pas prêts à mettre la main à la poche…

Les aléas de la vie font qu’il arrive parfois de devoir débourser une somme importante pour son animal chez le vétérinaire. En effet, outre les dépenses habituelles (alimentation, accessoires, hygiène…), on peut être confronté à un accident ou une maladie…  L’addition est parfois salée : une facture vétérinaire peut atteindre 1 500 à 2 000 euros pour certains actes ou en cas d’hospitalisation prolongée.

Or, il s’avérerait, d’après la dernière enquête SantéVet/IPSOS, que 19% des propriétaires de chats ne soient pas prêts à débourser de telles sommes. Au contraire, ils envisageraient même d’euthanasier leur animal s’ils se retrouvaient face à une facture vétérinaire de plus de 1 000 euros. C’est aussi ce que feraient 9% des propriétaires de chiens confrontés au même problème.

Pourquoi les propriétaires de chats dépensent moins que les propriétaires de chiens ? L'avis du véto

Cette enquête montre une différence significative entre les propriétaires de chats et de chiens, dans les dépenses qu’ils sont prêts à effectuer pour leur animal.

Ce serait intéressant de chercher à comprendre le pourquoi de cette différence, mais il apparaît clairement que les raisons qui poussent les gens à adopter un animal sont très variables, il y a donc très probablement plusieurs facteurs qui interviennent.

Le premier critère, évident, est le poids : un chien pèse jusqu’à 10 fois le poids d’un chat, donc les frais sont naturellement plus élevés.

On pourra évidement s’arrêter sur le coût d’un chien par rapport à un chat, bien supérieur. Les propriétaires dépensent en moyenne 619€ pour l’achat d’un chien, tandis que c’est seulement 222€ pour un chat. Les frais vétérinaires et petfood sont aussi très liés au poids de l’animal. On reconnait donc assez rapidement qu’un propriétaire de chien a probablement des moyens financiers plus élevés pour s’engager sur une adoption.

De même, l’engagement sur une adoption canine est bien supérieur à celle d’un chat. Le chat est plus indépendant et s’éduque plus facilement, donc le néophyte ou la personne moyennement disponible se lance plus facilement dans l’adoption d’un chat plutôt que d'un chien. Il est même courant d’observer les chats rentrer dans nos foyers sans y avoir vraiment été invités : l’adoption n’est pas prévue et répond plutôt à un sauvetage. On constate en effet d’après l’étude que les chiens sont majoritairement achetés en élevage, tandis que les chats sont plutôt adoptés en refuge (beaucoup d’autres sont cédés ou trouvés par hasard).

Tous ces éléments mis ensemble peuvent expliquer la différence observée dans les dépenses vétérinaires entre les propriétaires de chiens et de chats.

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire - rédacteur pour Wamiz

Les propriétaires de chien, plus soucieux pour la santé de leur animal que les possesseurs de chat

Qu’on se rassure : les Français sont cependant de plus en plus sensibles à l’état de santé de leur animal. Ils ont davantage recours aux soins et aux solutions préventives (antiparasitaire, vermifuge et vaccination), même si cela est surtout le cas chez les propriétaires de chiens.

Les chats, s’ils sont davantage stérilisés que les chiens, demeurent tout de même moins suivis et soignés que les chiens… Les propriétaires de chien dépensent ainsi en moyenne 211€ par an chez le vétérinaire (ils s’y rendent en moyenne 1.9 fois par an), 166€ par an pour les propriétaires de chat (ils vont chez le vétérinaire en moyenne 1.1 fois par an).

Rappelons à cette occasion que l’achat ou l’adoption d’un animal, quelle que soit son espèce, sa race ou son origine, est un acte responsable : lorsqu’on accueille un être vivant chez soi, il faut être prêt à faire face aux imprévus et à subvenir à tous ses besoins, même si cela implique des efforts financiers.

A lire aussi : Marché des animaux de compagnie en France en 2017 (infographie)

Crédits photo :

Shutterstock

7 commentaire(s)
J'ai pris une assurance dès que j'ai adopté mon dernier chat (j'avais eu beaucoup de frais pour la chatte que j'avais eu avant, mais qui a attendu quand même sa 19eme année révolue pour me quitter, ça m'a rendue prudente). A l'année cela revient un peu cher mais au mois ça passe :). Je préfèrerais me priver plutôt que de ne pas assurer sa sécurité.
quelle honte, quand on a pas assez de revenus, on ne prend pas d animaux, et il y a des assurances
Les soins vétérinaires font partie du budget à prévoir quand on adopte un animal. Je trouve scandaleux d'euthanasier un chat qui peut être soigné. On peut toujours trouver des solutions, encore faut-il le vouloir. De plus, les vétérinaires proposent souvent des paiements échelonnés. Les gens gaspillent souvent de l'argent pour des choses futiles ou inutiles, alors il faudrait aussi faire preuve d'un peu de compassion quand il s'agit d'un être vivant. Je connais plusieurs personnes qui n'ont que peu de moyens financiers, mais il se priveraient de tout pour soigner leur animal.
Quelle horreur! Mon chat m'a couté plutôt cher en frais vétérinaires, maladie, blessures... Mais 'ai toujours payé, je n'aurais pas eu l'idée de faire autrement... Si c'est trop cher, il faut demander au vétérinaire de faire crédit, s'il veut bien, essayer de se faire aider par sa famille, au pire par la banque, mais laisser tomber, jamais, pauvre animal, ce n'est pas de sa faute!
J'ai eu des frais énormes pour ma chatte. J'ai payé, je ne me suis pas même pas posé la question. Mais le prix des médicaments - ahurissant - , analyses et radios (toujours vraiment utiles ? comment savoir ?) consultations diverses et nombreuses, tout cela est tellement scandaleusement élevé que forcément certaines personnes ne peuvent pas payer. Les vétos pourraient se remettre en question, non ? Un peu, parfois...
je paierai la facture et je demanderai de me faire un échéancier , une chose est certaine mon chat ne souffrira pas il sera soigné .
Je paie! Quitte à ne pas prendre de vacances mais mon chien est ma priorité!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook