Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Dunkerque : des agents municipaux sont surpris en train de détruire des abris pour chats errants

Mardi 16 Février 2021 | Par Anaïs Drux

Une jeune femme a surpris, depuis sa fenêtre de bureau, des agents de mairie en train de détruire un site pour chats errants. 

Début février, une employée qui travaille dans les locaux de Work & Co rue du Jeu-de-Mail à Dunkerque est sortie de ses gonds en apercevant depuis sa fenêtre des employés de mairie qui était en train de détruire un site de chats errants, comme le relate le journal Le Phare Dunkerquois.

Présent depuis deux ans, ce site bien isolé n'a jamais posé problème au voisinage. La jeune femme s'est donc empressée de réagir et a également filmé la scène pour conserver des preuves, malgré la réponse des agents qui ont précisé avoir été missionnés pour vider le terrain.

C'est ensuite L'École du chat de Dunkerque qui a été désolée de constater la disparition totale des abris que leurs bénévoles avaient fabriqués pour leurs petits protégés. Ils nourrissent ces chats chaque jour, et ils les ont également stérilisés pour éviter leur prolifération

Une seule plainte a mené à ce carnage

Prenant contact avec la mairie avec qui elle a un partenariat pour garantir le bien-être de ces chats, la présidente de l'association, Sindy Legett, a voulu comprendre cette situation ubuesque. 

Et c'est un seul voisin qui se serait plaint du site, alors que depuis plusieurs années, l'ensemble du quartier soutient les actions de cette petite association qui se démène avec ses propres moyens pour protéger au mieux cette petite colonie d'une quinzaine de chats. 

Chats errants sur le trottoir

Une décision radicale et prématurée

Heureusement pour l'association et ses protégés, la situation a pu rentrer dans l'ordre rapidement après le mea culpa de la ville de Dunkerque, pour cette décision probablement trop pressée. Elle a d'ailleurs été dénoncée par de nombreux habitants ou travailleurs du quartier, qui ont adressé des messages de soutien en nombre. Dans ce malheur, l'École du chat a pu se consoler en voyant que son travail était apprécié par la majeure partie des riverains. 

Les services municipaux ont assuré que la situation ne se reproduirait plus, et les abris pour chats ont pu être reconstruits et replacés au même endroit, afin que l'École du chat puisse poursuivre son travail. 

Dommage pour l'unique mécontent qui n'aura profité de sa victoire que pour un court laps de temps.

Suite à ce malentendu, une nouvelle convention a été signée entre la ville et l'École du chat de Dunkerque.

La présidente de l'association en a profité pour rappeler à la mairie que certaines municipalités fournissent directement un budget ou des abris pour chats, ce qui n'est pas encore le cas à Dunkerque, où l'École du chat construit bénévolement ces cabanes, et avec ses propres moyens.

Un clin d’œil bien placé qui mérite d'être entendu, particulièrement après cette bévue. 

À lire également : "Les gens n’ont même plus honte" : un passant trouve un panier abandonné dans la neige et il n’est pas vide

# chat errant, ville
Par Anaïs Drux Crédits photo :

Cherednychenko Ihor / Nikilev / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)