Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

« Donne chat contre bons soins » : la triste vérité derrière l'histoire de Mango qui doit alerter

Lundi 05 Octobre 2020 | Par Elise Petter
Donne chat contre bons soins

Une réalité malheureusement pas si rare que l’on pourrait le croire au premier abord. 

Sur sa page Facebook, l’association « Nine Lives Paris » a raconté l’histoire de Mango, un super chat noir et blanc âgé de deux ans. Le matou venait alors d’être récupéré chez un vétérinaire, dans un état de stress important. 

Mais l’arrivée de Mango au sein de l’association est aussi et surtout l’occasion pour les bénévoles de faire le point sur une pratique encore trop courante et pourtant dangereuse : le don contre bons soins. 

Plus de 7 dons contre bon soins pour Mango

L’histoire de Mango le chat débute alors qu’il n’a que quelques mois. Il est alors adopté contre bons soins par une famille aimante. Malheureusement, sa maîtresse décède et le chat est alors confié, contre bons soins, à une autre famille, en apparence sélectionnée avec soin : un jardin, des enfants… Mais deux petits mois plus tard, le matou est à nouveau donné à une autre famille, contre bons soins. Les mois suivants, Mango sera donné de la sorte à quatre familles et a connu la maltraitance. Un parcours du combattant évidemment traumatisant, qui s’est terminé chez un vétérinaire puis au sein de l'association. 

Le danger des « dons » de chats et de chatons

Dans un long message posté sur Facebook, l’association a donc raconté la triste histoire de Mango avant de souligner combien ces dons contre bons soins, ou ces chats vendus une poignée d’euros étaient problématiques dans la société actuelle car ce sont eux qui peuplent ensuite les refuges : « Pourquoi les associations sont "si difficiles" sur les dons d'animaux ? Parce que 95% des animaux que nous récupérons, dans la rue, en fourrière, d'abandons, sont des animaux "donnés contre bons soins". Toujours donnés "à de très bonnes familles de confiance". Une copine, un collègue, une connaissance "qui a toujours eu des chats". Les associations sont débordées, les refuges remplis, les chats se font euthanasier chaque jour, les rues débordent de chats errants. »

Et de conclure avec beaucoup d’amertume et de fatigue : « C'est une chaîne. Si les refuges et les associations sont débordés, la principale cause, le fond, c'est les dons de chats et chatons "contre bons soins" et la non stérilisation. Être un maillon de la chaîne, c'est participer à la misère féline. »

Dans les commentaires, les gens sont souvent d’accord et écoeurés par le destin de Mango, mais plusieurs personnes soulignent qu’il ne faut pas faire de généralités. C’est évidemment vrai, mais il ne faut pas non plus se voiler les yeux. 

Espérons que le triste destin de Mango le chaton « donné contre bons soins » permettent d’éveiller les esprits. 

A lire aussi : Les sauveteurs sont horrifiés quand ils découvrent qui étaient les anciens propriétaires de ce Husky errant

# refuge, chat abandonné
Par Elise Petter Crédits photo :

Shutterstock (Photo d'illustration)

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)