Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Dans ce pays européen, il est désormais interdit d’abandonner les animaux de compagnie

Vendredi 14 Février 2020 | Par Nathalie D'Abbadie

Depuis le mois d’avril 2019, une loi est entrée en vigueur pour responsabiliser les personnes qui accueillent des animaux de compagnie dans leurs vies.

En Suède, une nouvelle loi anti-abandon est entrée en application avril 2019. La Suède a une longue histoire de protection des droits des animaux, et renforce cet engagement avec une nouvelle loi présentée en 2018 et appliquée depuis le mois d’avril de l’année dernière.

Le bien-être animal au cœur des considérations

En 1988, le pays a inscrit la notion de « bien-être animal » dans ses textes de loi. Ce concept se traduit par l’idée que l’animal se sente bien, soit en bonne santé, et en capacité de « se comporter naturellement ».

Cela concerne à la fois les animaux de ferme, sauvages, en captivité, et de compagnie, et rend donc les propriétaires responsables de la bonne santé de leurs animaux.

Une modernisation de la loi

La loi de 2019, présentée le 11 janvier 2018, est une modernisation de celle de 1988. En 2008, le ministère de l’Agriculture avait déjà publié un guide pour les propriétaires de chats et chiens, afin de préciser le rythme idéal des repas, le besoin de place de l’animal, et la qualité de l’air.

Sven-Erik Bucht, le ministre des affaires rurales suédois depuis 2014, a présenté de nouvelles mesures pour les animaux de compagnie abandonnés, ainsi que les animaux domestiques devenus sauvages.

Dans ce pays européen, il est désormais interdit d’abandonner les animaux de compagnie

Les abandons désormais interdits en Suède

Entre autres, la nouvelle loi interdit tout simplement aux propriétaires d’abandonner leurs animaux de compagnie !

Dans ce pays qui compte près de 100 000 chats errants qui perturbent la faune locale en chassant plusieurs fois par jour, il est désormais interdit de relâcher son animal dans la nature, ainsi que de l’abandonner dans un refuge. Il reste donc l’option de placer l’animal en pension, le donner à quelqu’un de confiance, ou garder l’animal, bien entendu.

Ceux qui ne respecteraient pas la loi et abandonneraient leur animal dans la nature écoperont d’une peine de prison allant jusqu’à 2 ans. Aujourd’hui, seuls les chiens sont obligatoirement inscrits dans un registre national, ce qui rend la tâche de retrouver les propriétaires plus simples. Les associations de défense animale espèrent que l’identification des chats deviendra obligatoire sous peu.

A lire aussi : En Ecosse, une nouvelle loi condamne les auteurs de maltraitance animale à 5 ans de prison

# abandon
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)