Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Critiqué pour ses tarifs jugés trop élevés, un vétérinaire pousse un coup de gueule

Lundi 20 Juin 2022 | Par Elise Petter
Critiqué pour ses tarifs jugés trop élevés, un vétérinaire pousse un coup de gueule

C’est sur sa page Linkedin que le vétérinaire Nicolas Layachi a décidé de pousser un véritable coup de gueule afin que le public ouvre les yeux.  Un post nécessaire.

Tout comme la médecine humaine, la médecine vétérinaire a un coût. Et même s’il n’est jamais agréable de débourser des centaines d’euros pour des actes vétérinaires, cela est bien souvent indispensable afin d’assurer la bonne santé de son animal de compagnie.

Sur le réseau social Linkedin, le vétérinaire Nicolas Layachi est revenu sur le récent appel d’une cliente trouvant ses tarifs trop cher. Le but de ce « coupe de gueule » ? Mettre la réalité en avant et faire ouvrir les yeux aux propriétaires d’animaux de compagnie.

« Ce monde est fou »

Dans son post, le vétérinaire explique comment tout a commencé : une femme le contacte pour des informations sur la stérilisation d’une chatte. Il lui communique les informations nécessaires, dont le prix. La femme commence alors à s’agacer et explique que le tarif est bien trop élevé, elle va donc consulter ailleurs.

« Fucking Mondays! Tu voudrais sauter directement au Vendredi pour ne pas avoir à attendre toute la semaine ton repos régénérant. Tu ne sais pas s’il est mérité mais ce dont tu es sûr c’est que tu ne tiendrais plus quinze jours sans break comme dans ta jeunesse. Heureusement tu as appris à te préserver avec le temps. Ce monde est fou. Les gens voudraient que tu sois tout le temps disponible, que tu ne fasses pas d’erreurs, que tu sois au top, souriant, et surtout gratuit. A ce rythme là, on va finir avec une médecine vétérinaire à deux vitesses. Une vraie médecine de qualité pour les seuls gens bien élevés, éduqués, polis, respectueux et argentés. Une médecine low cost et low quality pour tous les autres. »

Et de conclure par un message indispensable : « Dans quelle langue faut-il le dire: respectez et protégez vos médecins comme vos vétérinaires. Vous en aurez besoin toujours et un jour. Ne les dégoûtez pas de leur métier, et donnez leur les moyens de le faire bien. »

>> A 89 ans, elle tricote jour et nuit pour une raison qui fait pleurer tout le monde

>> Elle envoie un e-mail pro avec la mauvaise pièce-jointe : les internautes sont hilares

# vétérinaire
Par Elise Petter Crédits photo :

Photo d’illustration DimaBerlin / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)