Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Covid-19 : les humains pourraient transmettre le virus à leur chat, selon une étude britannique

Mardi 27 Avril 2021 | Par Eva Morand
Covid-19

Au cours d’un programme de dépistage du Covid-19 auprès de chats britanniques, des scientifiques ont recensé plusieurs cas de chats qui auraient été infectés. Malheureusement, l’un d’entre eux n’a pas survécu.

Même si la transmission du virus reste toujours assez obscure, il semblerait que nos chats aussi puissent être victimes de ce terrible virus. De quoi nous convaincre de garder nos distances avec eux en cas de contamination.

Deux cas recensés

Dans une étude réalisée par l’université de Glasgow et publiée dans le Veterinary Record, deux cas de chats infectés par le virus du Covid-19 ont été recensés. Les deux chats vivaient dans des foyers séparés, mais leur propriétaire respectif a montré des symptômes du Covid. Les chats auraient donc été infectés par l’intermédiaire de leur propriétaire.

Le premier chat, une femelle Ragdoll âgée de 4 mois, aurait montré des signes de difficultés respiratoires deux semaines après que son propriétaire a exprimé des symptômes. Elle a malheureusement dû être euthanasiée, car son état s’est dégradé. Même si son propriétaire n’a pas été testé, l’examen post-mortem de l’animal aurait révélé la présence du virus dans ses voies respiratoires.

Le second chat, une femelle Siamois de 6 ans, a eu plus de chance. Elle n’a présenté que des symptômes bénins, comme le nez bouché et des écoulements au niveau des yeux et s’est rapidement remise. Les prélèvements sont aussi revenus positifs au Covid-19.

Covid-19 : les humains pourraient transmettre le virus à leur chat, selon une étude britannique
Crédits photo : Eva Morand

Une nouvelle à relativiser

Deux chats auraient donc contracté le virus. Un chiffre qui peut paraître faible au regard des 387 chats testés au cours de ce dépistage. Néanmoins, de nombreux cas de chats exprimant des signes respiratoires pouvant être imputables au SARS-COV-2 sont régulièrement rapportés.

Il est donc possible que les cas d’animaux domestiques contaminés soient très sous-estimés. Comme les humains, ils n’expriment pas toujours de symptômes et lorsqu’ils en ont, rares sont ceux qui sont testés. Mais cette méconnaissance inquiète certains scientifiques qui craignent que les animaux jouent un rôle de réservoir.

Dans un article du Guardian, une des auteurs de cette étude souligne donc la nécessité de comprendre le mode de transmission du virus : « Actuellement, la transmission d’un animal à un autre représente un risque assez faible pour la santé publique. Cependant, étant donné que les cas humains diminuent, la perspective de transmission entre les animaux devient de plus en plus importante et pourrait être une source de réintroduction auprès des humains ».

De grand progrès restent encore à faire dans la compréhension des modes de transmission du virus.

À lire aussi : 350 animaux de laboratoire ont été sauvés par une association et recherchent activement des familles

Par Eva Morand Crédits photo :

Guillermo Lizondo Esteve / Facebook

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)