Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Condamnée à 500 euros d'amende pour avoir nourri des chats errants

Mercredi 23 Juillet 2014 |

500 euros d'amende, c'est la peine à laquelle une habitante de Mâcon, en Saône-et-Loire, a été récemment condamnée pour avoir nourri des chats errants.

Dénoncée par sa voisine

Comme le rapporte le Journal de Saône-et-Loire, cette femme amoureuse de chats - elle en possède elle-même quatre - donnait régulièrement des croquettes à des félins sans toit, qui avaient donc naturellement pris l'habitude de venir lui rendre visite. Mais la retraitée a déménagé et les félins ont continué de rôder dans son quartier dans l'espoir d'y trouver à nouveau de quoi se nourrir.

Dérangée par la présence de ces chats errants, une ancienne voisine de cette femme a fini par la dénoncer, affirmant qu'elle était partie en abandonnant ses chats.

La police l'a rapidement retrouvée, et à l'issue de la procédure, elle a été condamnée à une amende de 500 euros, comme le prévoit le règlement sanitaire de la Préfecture de Saône et Loire qui interdit de s'occuper des animaux errants en raison des maladies qu'ils pourraient transmettre et des problèmes d'hygiène qu'ils pourraient engendrer.

"Il est interdit de jeter ou déposer des graines ou nourriture en tous lieux publics pour y attirer les animaux errants, sauvages ou redevenus tels, notamment les chats ou les pigeons ; la même interdiction est applicable aux voies privées, cours ou autres parties d’un immeuble lorsque cotte pratique risque de constituer une gêne pour le voisinage ou d’attirer les rongeurs. Toutes mesures doivent être prises si la pullulation de ces animaux est susceptible de causer une nuisance ou un risque de contamination de l’homme par une maladie transmissible" stipule l'article 120 de ce règlement.

Les chats nourris par d'autres voisins

Depuis, d'autres habitants du quartier auraient pris le relai, donnant à leur à manger aux matous, mais bien plus discrètement que leur ancienne voisine, craignant d'être à leur tour jugés comme des délinquants.

Un groupe a en outre été créé sur Facebook pour soutenir la malheureuse et généreuse retraitée, invitant les amoureux des animaux à se prendre en photo en train de donner à manger à des bêtes errantes.

Crédits photo : chemophilic - Flickr
23 commentaire(s)
Cat233 tu as raison moi j'aide les animaux errant mais aussi les SDF alors peut-être qu'un jour j'irai en prison pour cela car il est plus grave d'aider les êtres vivants hommes ou animaux que de leurs faire du mal , on torture un animal on ferment les yeux , on leurs vient en aide et hop une condamnation, en bref on condamne la charité et la bonté et on ferme les yeux sur la méchanceté et la cruauté
Un jour on vas se retrouver en prison pour avoir nourri nos enfants.
Non mais sérieux il y en a qui planent
Les Annimaux on le droit d'être nourri c'est comme si on disait un homme à nourri un sdf des Annimaux erran meur si il n'on pas de nourriture
tout simplement honte a la justice il n ont meme pas eu de scrupule pour prendre 500 euros a une personne retraité qui ont deja du mal de nos temps avec ce que l etat leur donne pour une vie de labeur franchement je suis revolter d entendre ca franchement il faut vraiment qu il remplisse les caisse par n importe quelle moyen justice honteuse
Quelle honte ! Les refuges sont complets et on puni les gens qui prennent de leurs ressources pour nourrir des animaux en détresse ! Ce sont les gens qui les abandonnent qui méritent d'être punis !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)