Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Les chroniques de Maître Terrin : Mickey, le chat empoisonné et jeté dans une poubelle

Mercredi 17 Octobre 2018 | Par Elise Petter

Maître Isabelle Terrin est avocate et se bat pour faire valoir les droits des animaux devant les tribunaux. Elle nous fait aujourd’hui part du combat de Mickey, un chat noir jeté comme un simple déchet.

C’est moi, Mickey, le chat noir au fond de la poubelle. Jeté là comme un déchet, après avoir été empoisonné.

Au fond de la poubelle ça pue, s’y dégage une odeur pestilentielle, et je suis coincé entre deux sacs noirs, je glisse dangereusement vers le fond, je tremble j’ai de plus en  plus de spasmes, je délire, je me meurs

Au secours, moi le petit chat noir, celui qui alimente les rumeurs les plus folles, je suis prisonnier, je ne peux plus respirer, je m’étouffe, là, au fond du container, au milieu des immondices ils m’ont jeté, comme si j’étais un détritus.

Je vais mourir, à l’aide. Noir je suis  mais il paraît que j’ai un poil blanc, un seul qui porte bonheur. Venez, je vous l’offre, venez me chercher, m’extraire de ce cloaque, je suffoque.

Noir je suis, et présage de mort dans les croyances populaires, mais là c’est moi qui vais mourir.

Je vois la grande faucheuse, elle guette, narquoise, sûre d’elle, se glisse vers moi, la traîtresse, m’enveloppe, me suffoque.

Je l’esquive et je glisse un peu plus profond dans les immondices, me confondant avec eux, noir sur noir. Dans quel piège je suis, je veux vivre, je suis empoisonné,  mais je résiste, je miaule, je me débats dans ce cloaque, j’essaie de faire surface, et j’entends des rires, des éclats de rire, alors que j’agonise. C’est drôle pour les personnes qui m’ont jeté là-dedans, elles s’esclaffent  de ma mésaventure funeste, de ma lente descente vers les abîmes de l’au-delà.

chat mickey
Mickey le chat jeté dans une poubelle

Dans les ténèbres, si tous les chats sont gris, moi je reste noir, et depuis la nuit des temps, je suis une victime qu’on offre  au diable embroché et rôti vivant. Je suis noir, comme de l’ébène, comme la nuit sans lune, ou les peintures de Soulages. Je suis noir, et je résiste au poids de la fange qui m’oppresse, qui me coince,  et je finirai là, ma vie là dans un container, ordure parmi les ordures.

Je suis là, mais ma vie se dérobe, je m’étouffe, je sombre, je vis encore.

Je suis là, et j’entends rire, parler, une sirène, un camion peut-être, et de l’animation, et la femme a cessé de rire, et ça s’affaire, je tressaille. Je vois le couvercle se lever, un pan de ciel se dévoiler, et le soleil, un rai, un éblouissement, et  un homme qui me sort de mon tombeau.

Les personnes qui ont jeté Mickey dans un container à ordure ont écopé d’un simple rappel à la loi. Elles ont expliqué avoir cru que le chaton était mort. La maîtresse de Mickey comme diverses associations de protection animale ont du mal à entendre qu’on puisse confondre un chat convulsant avec un chat mort.

Et Mickey est bien vivant, et il attend une vraie justice.

Maître Isabelle Terrin 
Avocate

A lire aussi : Les chroniques de Maître Terrin : Pour Fudji, le chien incendié dans un champ de maïs

# sauvetage
Crédits photo :

DR

3 commentaire(s)
Je lisais le récit des angoisses de Mickey avec, à côté de moi, mon chat, noir, endormi et les larmes vinrent. Bien sûr, si Mickey était, comme nous, capable de décrire son agonie, c'est ce qu'il dirait. Habituellement, je n'approuve pas l'anthropomorphisme mais j'avoue que le texte de Maître Terrin m'a profondément émue. Par contre, je trouve inadmissible ce simple rappel à la loi, qu'on ne dise pas que ceux qui ont jeté Mickey dans cette poubelle ont cru qu'il était mort, ils ont voulu sa mort, sciemment, ce sont des barbares et ils méritent une réelle punition.
Un rappel à la loi, une tape sur les doigts et c'est tout !!!!! Ah elle est belle la loi ! Bandes de C O N S, et sa maitresse qui rit !!!!Moi j'appelle ça autrement qu'une erreur de "diagnostique" j'appelle ça une tentative de meurtre.
J'espere que cette ordure finira rapidement dans une benne à ordure mais que personne ne viendra lui ouvrir.
Qu'elle creve!
un simple rappel à la loi invite les responsables de cet acte de maltraitance à recommencer !!! quand nos animaux de compagnie pourront ils vivre tranquillement ? enfermez tous ces bons à rien qui ne pensent qu 'à faire du mal !!!!!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)