Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
  • Wamiz Box
Race de chat :

Une chatte prend un commissariat en otage… pour y donner la vie !

Lundi 14 Novembre 2016 | Par Elisa Gorins

Une chatte errante s’est installée devant le commissariat de Busan, en Corée du Sud, miaulant avec insistance pour qu’on lui vienne en aide. Des policiers au grand cœur ont décidé de lui ouvrir la porte, mais ils ne s’attendaient certainement pas à ce qui allait suivre…

Si cette chatte décida de solliciter l’aide des policiers de Busan, c’est qu’elle savait qu’elle pourrait compter sur eux. Quelque temps plus tôt, elle avait déjà eu l’occasion d’avoir affaire à leurs services lorsque ses petits étaient décédés à la suite d’un accident de voiture. Les agents les avaient alors enterrés devant ses yeux. La chatte avait été baptisée « Molang », qui signifie « Ne sait pas ». Ce nom lui avait été donné parce que personne ne savait d’où elle venait ni l’âge qu’elle avait.

Quelques mois plus tard seulement, cette même chatte est revenue devant le commissariat. Insistante, elle n’a cessé de miauler jusqu’à ce que les policiers acceptent de lui ouvrir la porte. La chatte était bien décidée à y élire domicile. Pour elle, mais pas seulement...

Une chatte prend un commissariat en otage… pour y donner la vie !©Facebook - Busan Police

La chatte met bas au commissariat

Car à la grande surprise des officiers de police, la femelle a rapidement donné la vie… à d’adorables petits chatons. Comme si elle avait voulu faire des témoins de la mort de sa première portée, les parrains de ses petits… et leur prouver que la vie triomphe toujours !

Lorsque les chatons sont nés, les policiers sont tombés sous le charme de cette famille. Honorés que la femelle ait pris ce commissariat pour mettre bas, ils n’ont pas hésité à l’aider et même à couper le cordon ombilical de sa progéniture.

La famille de chats est devenue la mascotte du poste de police. Elle y est nourrie, câlinée, soignée et a toujours quelqu’un avec qui jouer. Bien entendu, les chatons commencent d’ores et déjà à assister aux mises en garde-à-vue et apprennent à prendre des dépositions. Qui sait ? Peut-être deviendront-ils un jour de formidables chats-policiers ?

Une chatte prend un commissariat en otage… pour y donner la vie !©Facebook - Busan Police

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre rubrique consacrée au bonheur des chats

A lire sur le même thème : Comment dire je t'aime à son chat ?

Avez-vous déjà recueilli des chatons ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo : Facebook - Busan Police
3 commentaire(s)
Une histoire très drole imprégnée de douceur et d'amour, comme quoi la "Police"...!!! heureusement qu'elle est là, hein ? je plaisante mais quand meme y'a du vrai.
Que deviennent ces petits chats et leur maman après par contre cela m'intéresserait de le savoir...!!!
Moi j'en ai 7 et que du bonheur ,j'en ai recueillie une qui avait même pas les yeux ouvert et je l'ai nourrit au bib malheureusement a 6 ans je l'ai perdu malgré 1 semaine de clinique .elle me manque toujours après 3 ans mais elle a ouvert la porte au autres car j'en ai 2 de refuge .1 que la maîtresse allait abandonner et ma persane qui a eu des petits ,j'ai pas voulu les faire adopté car j'ai pas confiance en l'humain .ils sont ma joie de vivre et me donne du bonheur chaque jour.et les recueilli sont très reconnaissant et j'en ai des câlins ,des chats errant viennent aussi manger sur ma fenêtre .je peux plus en adopté car il faut rester raisonnable .sa coûte quand même et il y a tellement de malheureux et vu mon âge je m'arrête la malgré l'envie de les recueillir est la
j adors les chats tous les animaux j ai 13 chats ca me touche beaucoup quand je vois des gens peuvent faire du mal aux animaux ca me degoutte
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook