Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
Race de chat :

Un chat belge livré par avion pour lui éviter l'euthanasie

Vendredi 29 Avril 2016 | Par Charline Béduit

Destiné à être euthanasiée, Galinette a été transportée par avion ce jeudi à l’aéroport de Brie-Champniers afin de rejoindre le refuge de Chazelles...

Trois pilotes, ont eu la générosité de sauver Galinette, une petite boule de poils de 10 ans, vouée à se faire euthanasier. Sa maîtresse qui vivait en Belgique est décédée, laissant derrière elle une dizaine d’animaux dont un chien et trois chats. «Sa fille en a bien récupéré quelques-uns, en a placé dans des refuges, mais Galinette est trop vieille et personne n’en voulait», a livré Annick Deschamps, fondatrice de Kitty home seniors - sorte de maison de retraite pour les chats à Chazelles - au journal Charente Libre.

C’est l’association parisienne Fidgisa qui a lancé l’appelle au secours aux autres associations de protection des animaux. Annick Deschamps a répondu à ce SOS, elle qui a déjà seize chats, dont cinq en tant que famille d’accueil pour le refuge de l’Angoumois.

Les sauveteurs des airs 

 

Une maison a été trouvé à Galinette seulement voilà, elle était à 800km de chez elle. C’est là que ces sauveteurs d’un jour sont entrés en scène : l’association Fly for a better world. Les trois pilotes sont les membres du club d’aviation de la région parisienne, et c’est eux qui se sont rendus capables de réserver un avion, uniquement pour sauver la vie d’un petit chat !

Sensible à la cause animale et à l’environnement, Grégory Houillon, un des membres de l’association qui a assisté au sauvetage de Galinette explique : «On a douze heures de vols obligatoires à effectuer chaque année pour valider notre licence et passer des niveaux. Alors plutôt que de tourner en rond dans Paris ou d’aller se faire un resto au bord de mer, on s’est dit qu’on pourrait utiliser ces vols pour accomplir des missions utiles».

La création de Fly for a better world date de Septembre dernier, et ces sauveteurs des airs n’en sont pas à leur premier essai. Un lapin a pu être secouru et ils ont déjà survolé le parc des félins au Parc Astérix pour vérifier les conditions de vie des animaux.

Deux escales auront été nécessaire pour effectuer ce vol. Et du départ de Lognes-Emerainvilles (à l’est de Paris) en passant par Charleville-Mézières (afin de récupérer Galinette) jusqu’à Brie-Champniers, tout s'est parfaitement bien déroulé ! A son arrivée, Galinette a été traité comme une reine, surtout par sa nouvelle maîtresse, Annick Deschamps. «A Chazelles, elle aura d’abord sa petite maison en bois rien qu’à elle, avec un coin couchage, un arbre à chat et des jouets. Puis petit à petit je la socialiserai dans la grande chatterie avec les copains», a livré la propriétaire, comblée par la venue de sa nouvelle protégée.

A lire sur le même thèmePilotes d’avions, ils volent au secours de chats et chiens abandonnés 

Etes-vous pour ou contre ces associations qui aident les animaux grâce aux avions ?

  • Pour
  • Contre
Crédits photo : Majid Bouzzit
0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook