Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Cadavres de chats carbonisés : terrible découverte à Cergy

Mardi 30 Juillet 2019 | Par July Legendart

Macabre découverte à Cergy dans le Val d'Oise : le corps sans vie de quatre félins qui auraient été brûlés vifs.

Un, voire des assassins de chats rodent dans le quartier de Saint-Christophe, à Cergy, où depuis une semaine, quatre cadavres carbonisés de félins ont été découverts. Un des corps a été retrouvé par l'association Cat's City, en charge, habituellement de recueillir des chats de la ville pour les proposer ensuite à l'adoption, les trois autres avaient mystérieusement disparu.

Au moins un des quatre chats brûlé vif

Quand elle arrive sur les lieux indiqués par une passante choquée par cette macabre découverte, Céline, coprésidente de Cat's City, emmène le chat décédé chez pour le faire autopsier. Conclusion du vétérinaire : "le chat a été brûlé vif. L'état et la position du cadavre prouvent la souffrance de l'animal" comme le rapporte Le Parisien. Pire, ce dernier aurait pu subir des mutilations avant de mourir car "il manque une extrémité antérieure". Quant à une éventuelle identification de l'animal - puce, collier ou tatouage - elle fut tout bonnement impossible : "le corps était tellement brûlé qu'il ne restait rien". Pour autant, la responsable de l'association craint que ce chat ne soit pas un animal errant "On a vraiment peur que ce chat appartienne à des particuliers".

Des riverains effrayés

L'association décide de partager cette triste découverte sur sa page Facebook pour tenter de glaner quelques informations et alerter les locaux, propriétaires de chats. "Aussitôt, on a eu plusieurs personnes du quartier qui sont revenues vers nous car leur compagnon à poils avait disparu. Ils ont peur qu'il s'agisse du leur mais le problème c'est qu'on ne peut pas l'identifier" regrette Céline. Et même si beaucoup se disent choqués par la cruauté de ce geste, nul ne semble hélas au courant de qui aurait bien pu faire ça. En espérant que le ou les responsables de ces crimes odieux soient découverts, rappelons que les actes de cruauté envers les animaux sont passibles de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende.

A lire aussi : Des chatons innocents ? Dès leur arrivée dans la famille d’accueil, leur plan machiavélique apparait !

# maltraitance, décès
Crédits photo :

DR/Cat’s City

2 commentaire(s)
mais dans quel monde vivons nous , qui en veut à ces chats et pourquoi ? même si le ou les responsables de ces atrocités sont retrouvés ils ne seront pas inquiétés !!! de nos jours laissez sortir nos bêtes devient risquer on n 'est pas certains de les revoir vivants .
Comment pouvons-nous continuer à vivre au milieu d'assassins d'animaux ? les services de police et de gendarmerie interviennent peu, quant à la justice elle est, la plupart du temps, incapable d'appliquer une loi qui est pourtant simple. Tant que le gouvernement refusera de donner la personnalité juridique aux animaux domestiques, tant que la loi existante ne sera pas renforcée avec des peines plus lourdes, tant que les juges ne séviront pas, les tueurs d'animaux continueront de s'en donner à coeur joie.
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)