Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Aux États-Unis, un "psychopathe" torture un chat errant et le brûle vif

Lundi 28 Juillet 2014 |

Un crime d’une violence incroyable a été perpétré à l’encontre d’un chat errant vendredi dernier, laissant le quartier du Bronx, à New York (États-Unis) particulièrement chamboulé.

L’auteur des faits, un homme dénommé Ernesto Bailey, s’en est pris sans raison à l’animal d’après les témoins. Il s’est approché d’un chat noir et blanc qui se trouvait près de son immeuble, et s’est mis à le frapper sans ménagement. Sévèrement blessé, le félin a ensuite été placé dans une couverture.

Ernesto Bailey a par la suite arrosé la couverture en question d’un liquide inflammable et y a mis le feu à l’aide de son briquet. L’animal était alors toujours en vie.

« C’est un psychopathe »

Le chat est mort après de longues souffrances sur le trottoir, sans que personne n’ait pu faire quoi que ce soit. L’un des seuls véritables témoins de la scène n’a vu cette dernière que grâce à une des caméras de surveillances installées dans le quartier.

La police a été capable d’identifier l’auteur de cet acte barbare grâce à cette même vidéo de surveillance. Cependant, une fois arrêté, Ernesto Bailey a déclaré qu’il n’avait agi que pour se défendre. « Je suis sorti pour fumer et le chat a sauté sur ma tête, et par réflexe, je l’ai jeté contre le mur », raconte l’homme.

Un acte barbare devant être puni

Il ne fait pourtant aucun doute, grâce à la vidéo de surveillance, qu’Ernesto Bailey a délibérément torturé le chat en lui infligeant des souffrances inutiles. Une voisine du coupable, qui a regardé par la fenêtre après avoir senti l’horrible odeur de brûlé venant de la rue, a déclaré : « Je ne sais pas ce qui l’a poussé à agir ainsi. Il doit avoir une sorte de problème mental. Il n’y a que les gens malades, les gens fous, qui peuvent faire une telle chose. Comme les tueurs en série ».

En effet, comme les défenseurs des droits des animaux s’efforcent de le faire comprendre depuis des années, de la cruauté envers les animaux à celle envers les humains, il n’y a qu’un pas. C’est pour cette raison qu’ils sont de plus en plus nombreux à exiger des peines exemplaires pour de tels actes. Le sort d’Ernesto Bailey sera donc décidé par la justice américaine.

 

# cruauté, maltraitance, justice
Crédits photo : FurLined - Flickr
25 commentaire(s)
C un c*n il faut lui en foncer des fers chauffer à blanc o fond de la gorge puis lui donné du coca o piment extra brûlant et lui mettre une allumette allumée dans la gorge pour qui soufre en se cramant de l'intérieur il est orible c oune sal coun
je laurais vu jaurais risque ma vie pour le sauver ! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
je le vois et je lui fait la meme chose que il a fait au chat le sort du monsieur doit etre de le mettre en prison le restant de sa vie !
Le jeter a un requin, le noyer presque entièrement , le torturer avec un couteau chauffé au rouge, le balancer d'un gratte ciel, l'accrocher a une corde bien usee au dessus des crocodiles, lui faire bouffer ses c...s, l'étrangler avec ses tripes
Tout mais pas le laisser s'en tirer!!!!!!!!!!!
C vraiment révoltant il la brûlé vif qu'il crevé je le hais il mérite la prison
Malade mental et puis quoi encore aucun être vivant n'est capable de telle atrocités
QU'IL CREVE non mais c un c........d. Un s...p. Il n'existe pas d'insultes assez fortes pour le décrire je le hais c un monstre
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)