Publicité

Elle arrive au travail mais des bruits dans les arbres l'inquiètent : elle sait ce qui lui reste à faire (vidéo)

une sauveteuse une sauveteuse

Diana travaille dans un hôpital du Missouri aux États-Unis. 

Par Ludivine Mazzotti

Publié le

Le 30 août, alors qu'elle venait d'arriver au travail, elle a repéré deux chatons dans les buissons qui miaulaient à l'aide. 

Des chatons dans les arbres 

Quand elle est arrivée sur place, elle a vu deux de ses collègues qui essayaient déjà de les atteindre, mais les chatons s'étaient déjà enfuis pour se réfugier dans les arbres. 

Diana n'a pas hésité. Elle a alors escaladé les buissons, puis elle a dû grimper à un arbre. Un des chatons lui a mordu le doigt, mais elle n'a pas abandonné. Elle a réussi à attraper le chaton roux, mais l'autre s'est enfui encore plus haut. 

Une gentille personne lui a alors apporté des gants, ce qui l'a aidée pour attraper le deuxième chaton.  

Un travail d'équipe 

Une infirmière qui avait vu le sauvetage a ensuite emmené les chatons dans une cage de transport au refuge de la Humane Society.

Les deux chatons étaient très nerveux au début.

Ils ont été placés dans une famille d'accueil et ils font de très beaux progrès de sociabilisation. Ils se laissent complètement approchés maintenant : ils ont compris qu'ils sont entre de bonnes mains. 

Une sauveteuse au grand cœur 

Diana n'en est pas à son premier sauvetage de chats. L'année dernière, elle a sauvé Mickey D, un chaton de deux mois qui avait été abandonné dans un Drive dans le Missouri. 

Depuis, Diana a partagé sa nouvelle vie avec Mickey D sur les réseaux sociaux. Le petit chaton est devenu un chat tigré aux grands yeux qui est très espiègle.

Nous souhaitons aux deux petits chatons de trouver vite leur maison pour la vie !  

 

 

À lire aussi : Le refuge partage une photo très mystérieuse d'un chat à deux têtes et la légende sème le trouble

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter