Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

A 79 ans, elle va être envoyée en prison pour avoir nourri des chats errants

Vendredi 02 Août 2019 | Par July Legendart

Dans l'Ohio, une femme de 79 ans a été condamnée à une peine de prison pour avoir distribué de la nourriture aux chats errants de son quartier.

Nancy Segula, habitante de l'Ohio âgée de 79 ans, vient d'être condamnée à passer 10 jours derrière les barreaux. Son crime ? Avoir distribué de la nourriture aux chats égarés du quartier. En effet, dans cet état américain, cet acte est considéré comme un délit mineur. 

Une condamnation qui fait suite à de nombreuses amendes

Nancy Segula a déjà reçu de nombreuses amendes pour avoir nourri des chats errants, et a dû payer plus de 2000 dollars à l'Etat depuis qu'elle distribue des croquettes aux matous du quartier. Mais récemment, elle a été condamnée à 10 jours de prison comme le rapporte Fox 8.

La dame est très choquée : "C’est une punition trop lourde par rapport à ce que je fais ! Il y a tant de personnes qui font bien pire." 

Une aide qui a fini par coûter très cher

La dame explique son geste : "Je ne faisais que nourrir les chats errants du quartier. Je les nourrissais quotidiennement et les soignais car j'étais inquiète pour eux et je suis une amoureuse des chats".

Il y avait 6 à 8 chats adultes qui rôdaient autour de la maison de Nancy, et ils ont récemment été rejoints par des chatons. Un jour,  ses voisins se sont énervés à cause du bruit et des odeurs et l'ont dénoncé auprès des autorités locales.

Lors de l'annonce du verdict, son fils, Dave Pawlowski, a confié à Fox 8 : "Je ne pouvais pas croire ce que ma mère me disait. Elle va passer dix jours en prison, c'est incroyable."

En effet, difficile de croire que l'on peut finir derrière les barreaux pour avoir distribué des croquettes à des chats abandonnés et affamés de son quartier...

EDIT DU 08/08/2019 : 

Alors qu'elle devait se présenter à la prison locale le 11 août pour purger sa peine de 10 jours, Nancy a finalement pu éviter cette lourde sanction.

Forever Friends, une association locale, a recueilli les chats, les a stérilisés et leur a déjà trouvé des familles adoptives afin de régler le problème des chats errants dans le quartier de Nancy. Il ne reste qu'un matou qui deviendra le chat domestique de Nancy, et un dernier qui attend encore une famille au refuge.

Le problème a ainsi été résolu, et la peine de prison de Nancy suspendue.

Nancy a promis de ne plus nourrir les chats errants, même si elle reste une grande amoureuse de ces animaux.

"Je ne veux plus avoir de problèmes avec la justice !" a-t-elle dit.

Une histoire un peu folle, mais qui se termine bien !

A lire aussi : Elle sauve la vie d'un chat et est envoyée directement au tribunal !

# nourriture pour chat
Crédits photo :

Shutterstock 

6 commentaire(s)
dans le monde il est préférable de maltraiter les animaux que de les nourrir !!!!!!!!!!!
dans le monde il est préférable de maltraiter les animaux que de les nourrir !!!!!!!!!!!
La débilité de l'homme dans toute ça splendeur.
Pff...Nos sociétés dites civilisées marchent de plus en plus sur la tête!!!
Que des individus se comportent de manière imbécile ou cruelle c'est une chose hélas inhérente à la nature humaine;-(( mais que des collectifs qui s'érigent en représentants de la société édictent de telles lois, c'est insensé, désespérant au dernier degré; je ne trouve même pas les mots pour qualifier ça !
C'est scandaleux ! honte à ceux qui ont dénoncé cette brave dame. Et puis, il est une loi qui devrait être supprimée : depuis quand peut-on considérer que nourrir des chats errants est un délit ? ils sont victimes de la cruauté humaine, ce sont des chats abandonnés et il faudrait en plus les laisser mourir de faim ? je n'en reviens pas qu'il y ait tant êtres dits humains sans coeur et manquant de compassion !
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)