Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
  • Wamiz Box
Race de chat :

28 chats séquestrés et vivant dans des conditions inhumaines

Mardi 09 Septembre 2014 |

Dans la commune de Bédarieux et ses alentours, dans l’Hérault, les habitants et la gendarmerie suspectaient depuis quelques temps déjà l’existence d’un trafic de chats. En effet, depuis plusieurs mois les cas des disparitions de chats se multipliaient, laissant suspecter que quelqu’un les volait, probablement pour les revendre par la suite.

Mais une récente découverte a prouvé que ce n’était pas le cas. Si les chats étaient bel et bien enlevés à leurs maîtres, ils n’étaient pas pour autant revendus : c’est une dame d’un certain âge qui les gardait chez elle, séquestrés dans un véritable taudis. Il a donc fallu intervenir d'urgence pour libérer ces animaux et leur offrir une vie décente, ce que ne pouvait visiblement pas leur offrir la vieille dame qui, pourtant, continuait à récupérer les chats qu'elle trouvait et qu'elle pensait abandonnés.

Une cohabitation inhumaine

Après avoir dans un premier temps suivi la piste d’un entrepôt près d’une maison abandonnée, sans succès, les gendarmes ont rendu visite jeudi dernier à une dame de 64 ans vivant seule chez elle. Le domicile, sale, encombré, et particulièrement malodorant, a alors été immédiatement perquisitionné.

© J-P A.

En effet, la propriétaire des lieux y vivait dans des conditions inhumaines avec 28 chats, dont certains avaient certainement été volés à leurs véritables maîtres, même si l’absence d’identification ne permet pas de l’assurer avec certitude. Les animaux vivaient au milieu de leurs propres déjections, l’endroit empestait l’urine si bien que l’air était irrespirable, et la dame vivant là ne se rendait pas compte des conditions dans lesquelles elle vivait avec les chats.

Aujourd’hui, 22 des félins récupérés sur place ont été confiés à la SPA. Les autres sont eux dans une clinique vétérinaire où leur sont prodigués les soins nécessaires. Quant à la propriétaire des lieux, elle sera prise en charge par les services sociaux après avoir ainsi vécu dans le déni. Elle prétend qu’elle a agi par amour pour les chats, sans avoir conscience de la gravité de sa situation.

Crédits photo : julochka - Flickr
5 commentaire(s)
Brunette1962 a écrit:
il y a 2 ans
Un drame de la misère sociale, probablement. Cette femme n'avait pas le discernement nécessaire pour se rendre compte de la situation de ces chats..
Isula a écrit:
il y a 2 ans
je ne critique pas cette dame qui doit aimer les chats mais se trouvant seul elle a due faire comme elle pouvais quel tristesse
Mamoubussac a écrit:
il y a 2 ans
Je pense aussi que cette dame, pas si âgée que ça, est plutôt malade. Elle a voulu protéger les chats et ne s'est pas rendu compte qu'ils étaient malheureux. J'espère que sa famille va l'entourer et que les chats vont retrouver leurs vraies familles.
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 2 ans
Je suis d'accord cette pauvre femme a fait ce qu'elle pouvait et ne devait même pas réalisé l'état de sa maison où les conditions dans lesquels elle vivait avec tout ces chats , La solitude pour une personne se comble souvent avec les animaux qui eux ne font pas de différences , ni de critiques , ils vivaient avec elle c'est tout .
Roxane34 a écrit:
il y a 2 ans
c'est bien triste ! c'est certainement la solitude qui l'a faite agir de cette façon elle ne s'en rendait certainement pas compte.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)