Publicité

Trouvé dans un logement insalubre, ce chien de 10 ans a besoin d’une seconde chance

Django, un chien qui attend une famille dog-angry

Django a besoin d'une famille pour la vie

© Facebook refuge de Buigny Saint Maclou,

Django n’a pas un physique classique, mais il a de l’amour à revendre et voudrait vivre le reste de sa vie entouré d’amour. 

Par Elise Petter

Publié le

Certains animaux de compagnie n’ont pas une vie facile. Django en fait sans aucun doute partie. Agé de dix ans, le toutou au physique atypique a été saisi alors qu’il vivait dans un appartement totalement insalubre près d’Abbeville. 

Il était alors d’une maigreur cadavérique, les yeux collés, envahi de parasites avec une lésion sur le dos. Bref, son état était plus qu’inquiétant, tout comme l’absence de lueur d’espoir dans son regard. 

Une seconde chance pour Django ?

Après une prise en charge et des soins prodigués par le refuge de Buigny Saint Maclou, le toutou se métamorphose peu à peu. Il prend du poids et son esprit s’apaise. Il accepte même d’accorder sa confiance à nouveau. 

Mais pour être totalement heureux, Django a besoin d’une famille pour la vie qui saura prendre soin de lui et l’aimer. « Django a un traitement antibiotique et des shampoings à faire 3 fois par semaine pour améliorer la repousse de son poil. Les prélèvements n'ont pas révélé de gale. Il a juste un problème dermique », explique le post Facebook qui raconte son histoire. 

Dormant une bonne partie de la journée, Django est un toutou facile à vivre et très affectueux. Il s’entend avec les chats et les enfants calmes, ainsi qu’avec ses congénères. 

N’hésitez pas à lui donner une seconde chance en contactant son refuge si vous en avez la possibilité. Et si Django est trop loin de chez vous, consultez nos annonces adoption

Laisser un commentaire
3 commentaires
francineleroy
francineleroy
comment ceux que l'on nomme des humains peuvent ils etre aussi méchants ,je me .nomme Francine j'ai 76 ans j'ai toujours eu de nimbreux animaux et depuis mon mariage j'ai eu dix chiens et huit chats a la spa ,ils ont eté heureux chez nous mais ma chienne actuelle a été jetée d'une voiture il y a dix ans j'ai retrouvé .l'homme qui l'a martyrisé , je sais que ce n'était pas a faire mais ayant pratiqué la boxe Francaise , je lui ai cassé une jambe , je ne regrette rien .les animaux sont plus gentils et plus intelligents que de nombreuses personnes Bisous a [email protected]
Leboucher
Leboucher
mais comment peut on traiter un animal ainsi j en aie les larmes aux yeux quand on est pas capable d assumer la vie d un animal on en prends pas ses gens la sont des or dures et je ne mache pas mes mots ses photos sont d une cruautè malheurs a ses gens j espere djanjo trouvera une bonne famille qui lui apportera beaucoup d amour car il le mèrite longue vie a toi djanjo je te fais des gros bisous ne pouvant pas te les faire de plus pres
cricit
cricit
Bravo Francine.
Mes chiennes viennent aussi de la SPA. Ma Galca a été mutilée et maltraitée avant d'être soignée par les espagnols du nord, peut -être par les catalans.
C'était un SOS. Après bien des efforts cette chienne merveilleuse a retrouvé une partie de sa confiance en l'être humain. D'ailleurs, elle a moins peur des femmes, que des hommes. On se demande bien qui la cognait.
Elle doit avoir aujourd'hui 6 ou 7 ans. Utilisée dans le sud de l'Espagne comme femelle reproductrice, elle devrait être morte depuis longtemps. Battue, torturée, vivant en cage, elle n'avait connu que les mauvais traitements. Comme beaucoup de ces pauvres femelles, ils lui ont brisé une patte pour éviter qu'elle s'enfuit avec ses chiots pour les sauver.
Aujourd'hui elle vit à peu prés normalement. Il faut longtemps à qui veut la caresser pour y arriver et beaucoup de douceur. Ca va plus vite pour les maîtres de chiens car elle voit leurs chiens qui deviennent ces copains et copines et ça l'aide à leur faire confiance.
Leur éleveur s'est vu retirer 130 galgos pour mauvais traitement ce qui est exceptionnel dans le sud de l'Espagne.
Moi je rêve de le retrouver et de faire comme vous Francine: lui casser une jambe, mais avec une batte de baseball comme il à du le faire à Tania. Mais si je fais cette recherche je pense que je ne pourrai m'arrêter à cela et je n'ai pas envie d'assassiner quelqu'un car je dois encore m'occuper de ma famille et de mes chiennes.
Alors, encore une fois, Bravo à vous Francine et bisous à vous.
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter