Publicité

Laisser votre chat sortir représente un véritable danger pour la biodiversité

Laisser votre chat sortir représente un véritable danger pour la biodiversité cat-serious

Sous leurs airs attendrissants, les chats sont un véritable fléau pour la faune, selon une nouvelle étude. Ils peuvent véhiculer des maladies et sont surtout responsables de la mort de nombreuses espèces. 

Par Elodie Carpentier

Publié le

Une enquête menée par l’Université du Maryland révèle que les sorties de nos chats ont une incidence sur la faune. 

Les chats responsables de la propagation des maladies

Relayée par « Frontiers in Ecology and Evolution », cette étude s’est concentrée sur l’activité des félins. Pour analyser le comportement des chats, 60 caméras ont été installées pour comprendre comment ils pouvaient avoir un impact sur les autres animaux. 

D’après les chercheurs, les chats peuvent propager des maladies comme la rage et chasser et tuer les autres animaux constituant la faune. Ainsi, les chats domestiques ont 61% de chance de tomber nez à nez avec des ratons laveurs et des renards roux et 56% de chance de rencontrer des opossums de Virginie. 

1,3 milliard d’oiseaux tués par an 

Sans grande surprise, on apprend que les chats ont tendance à s’attaquer à la « petite faune indigène » comme des souris, des lapins, des marmottes ou encore des tamias. Pour les chercheurs, l’instinct des chats peut considérablement réduire la biodiversité d’une région. 

Selon ces chiffres, les chats domestiques en liberté tuent 1,3 milliard d’oiseaux et de 6,3 à 22,3 milliards de mammifères par an, réagit Peter Marra, directeur du Migratoire Bird Center. 

À lire aussi : Le chat et le froid : comment le protéger en hiver ?

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter