Publicité

Argentine : lors d'un divorce, la justice accorde une garde alternée pour deux chiens

couple qui ne se regarde pas avec leur chien au milieu dog-cat-serious

C'est une première en Argentine ! Un couple en instance de divorce obtient par décision de justice la garde alternée de leurs deux chiens. 

Par Anaïs Drux

Publié le

"Les histoires d'amour finissent mal... en général !"... Mais heureusement pour deux chiens, Popeye et Kiara, la séparation de leurs maîtres ne devrait pas avoir de conséquences dramatiques. 

Une bonne entente qui permet de trouver une solution

Amorina et Emmanuel, le couple propriétaire des deux chiens, a su garder une entente apaisée qui a permis de chercher en bonne intelligence une solution pour les animaux. 

Popeye et Kiara étant considérés comme leurs propres enfants, il était impensable pour eux d'accepter de ne plus voir l'un ou l'autre, comme l'explique Emmanuel à Todo Noticias : “Nous avons été ensemble plusieurs années et n’avons pas eu d’enfants. Pour nous, nos chiens sont nos enfants, c’est la chose la plus importante que nous ayons ! Notre avocat nous a dit qu’on pouvait les inclure dans les démarches”.

Une décision de justice inédite

Malgré l'absence d'une loi concernant la garde alternée d'animaux dans le code civil argentin, l'avocat du couple a souhaité amener le dossier devant la cour, déterminé à créer une véritable avancée pour ce type d'affaire qui pose souvent conflit lors de séparations. 

Validée par le tribunal, la garde alternée permettra à Popeye et Kiara de se revoir et de revoir leurs maîtres. Popeye restera avec sa maîtresse, tandis que Kiara restera avec son maître, et ils pourront ainsi se relayer régulièrement la garde des chiens comme le prévoit la clause légale. 

Une décision qui fait chaud au coeur, dans une société où les séparations sont souvent prétexte à abandons. 

À lire aussi : Deux chiens recrutés par une gendarmerie du Var pour apaiser les enfants

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter