Publicité

Deux chiens recrutés par une gendarmerie du Var pour apaiser les enfants

Deux chiens recrutés par une gendarmerie du Var pour apaiser les enfants dog-serious © Shutterstock Nina Buday

La région PACA expérimente la présence de chiens pour aider les enfants avant leur audition devant les gendarmes.

Par Elodie Carpentier

Publié le

Une gendarmerie du Var vient d’accueillir deux nouvelles recrues. Il s’agit de Rémus et Everest, un Cavalier King Charles et un Labrador qui ont pour mission d’accompagner et apaiser les enfants avant d’être auditionnés par les gendarmes.

Le chien n'assiste pas à l'audition

La présence des animaux doit permettre de libérer la parole des plus jeunes. La radio France Bleu précise que l’enfant devra « accepter ou non la présence d’un chien à son arrivée dans les locaux de la MDF à La-Valette-Var » et que le chien n’assiste pas à l’audition.

« En fonction de sa réponse, nous solliciterons le petit Rémus ou l’imposant Everest. Ils appartiennent à des gendarmes du groupement. Ils sont très calmes et ont l’habitude des enfants » précise l’adjudant-chef Isabelle Cano, commandante de la MPF, à l’origine du recrutement des animaux.

« On prend le temps qu’il faut »

« La mise en confiance se passe ici avec des caresses, des gestes et des petits mots » explique Isabelle Cano au micro de la radio. « On prend le temps qu’il faut. Le chien aide ensuite l’enfant à traverser le long et peut-être impressionnant couloir qui mène à la salle d’audition. L’enfant peut le tenir, continuer à le caresser ».

Les gendarmes ont pu découvrir le talent d’Everest qui a aidé une jeune victime, il y a quelques jours : « Everest est très calme et un lien de confiance a pu se mettre en place. Elle l’a caressé et un véritable dialogue s’est noué entre eux deux ».

À lire aussi : Il repère une ombre sur les rails : quand le train entre en gare il n'hésite pas un seul instant (vidéo)

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter