Publicité

Adoption d’un animal : un « certificat d’engagement et de connaissance » désormais obligatoire

Adoption d’un animal : un « certificat d’engagement et de connaissance » désormais obligatoire dog-cat-serious

Depuis le 1er octobre 2022, les futurs propriétaires doivent signer un « certificat d’engagement et de connaissance ». Un document qui rappelle que l’adoption d’un animal de compagnie implique des responsabilités.

Par Elodie Carpentier

Publié le

Pour lutter contre les abandons des animaux, les nouveaux adoptants doivent désormais signer un « certificat d’engagement et de connaissance ». Entré en vigueur le 1er octobre 2022, ce document vise à rappeler que l’adoption d’un animal n’est pas un acte anodin.

Éviter les achats impulsifs d’animaux

Une mise en garde qui a pour but d’éviter les achats impulsifs notamment dans les animaleries. D’ailleurs, selon la loi contre la maltraitance animale adoptée en fin d’année dernière, la vente des animaux sera interdite dès 2024.

Ce certificat d’engagement et de connaissance concerne plusieurs catégories d’animaux : chiens, chats, furets, les lagomorphes (lapins, lièvres) et les équidés (à partir du 31 décembre 2022).

Un document remis 7 jours avant l'adoption 

Le document qui devra être remis 7 jours avant l’adoption de l’animal au futur propriétaire doit comporter plusieurs éléments dont les besoins de l’animal, les obligations concernant l’identification ou encore le coût financier et logistique d'un animal.

Pour le moment, aucune sanction n’est prévue en cas de non-respect de cette règle : « Un décret à venir les précisera », explique le ministère de l’Agriculture en charge du bien-être animal.

À lire aussi : Le "manque d'argent", la nouvelle raison invoquée pour abandonner les animaux

Laisser un commentaire
2 commentaires
Justine 13
Justine 13
C'est un minimum mais c'est déjà ça !!! L'idéal serait un permis de détention comme en Belgique .
Laure
Laure
En Suisse, 10 heures d'éducation canine obligatoire dès l'achat d'un chiot/chien, plus impactant que ce certificat qui malheureusement n'empêchera pas la maltraitance et les abandons. Rappel : la loi : actes :abandon, maltraitance, sanctionné par prison et 45000 euro d'amendes, personnellement, cela n'a jamais était pratiqué en France et pourtant c'est la loi !
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter