Publicité

Près de Toulouse, 53 chiens sauvés de « conditions indignes » : le propriétaire condamné

chien cage dog-angry © pohanka.photo

Les gendarmes, la SPA et les services vétérinaires ont mis en sécurité une cinquantaine de chiens.

Par Elodie Carpentier

Publié le

Le 21 septembre dernier, une vaste opération de gendarmerie s’est tenue à Beaumont-sur-Lèze (trentaine de kilomètres de Toulouse) , pour sauver 53 chiens de « conditions indignes » de captivité, a expliqué Samuel Vuelta-Simon, le procureur de la République de Toulouse.

« Des enclos surpeuplés »

Comme l’explique le site 20 Minutes, les gendarmes, la SPA et les services vétérinaires ont découvert des animaux qui devaient survivre dans des « enclos surpeuplés, un camion, un préfabriqué ou une caravane ».

Le comportement du propriétaire avait déjà été pointé du doigt à la fin de l’année 2021, lors d’un contrôle. À l’époque, il s’était engagé à réduire le nombre de ses chiens à neuf.

Dix mois de prison avec sursis

Malheureusement, cette promesse n’a jamais été tenue. Placé en garde à vue, l’individu a opté pour une « procédure de plaider coupable ». Il a été condamné à dix mois de prison avec sursis et à une interdiction de détenir un animal pendant un an.

Les animaux ont été confiés à la SPA qui se chargera de trouver une famille sans délai.

À lire aussi : « Elle doit être euthanasiée le plus vite possible » : un mot glaçant retrouvé à côté d’une chienne abandonnée

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter