Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Dangers de la maison pour la souris

Souris
Souris
Poids :
30 à 35 g
Longeur :
7 à 10 cm
Espérance de vie :
2 ans

La souris a, par nature, besoin de beaucoup bouger et elle d'autant plus confrontée aux dangers de la maison. Outre l’exercice physique qu’elle peut pratiquer à l’intérieur de sa cage, rien n’empêche, à condition d’observer les précautions nécessaires, de la laisser se promener en toute liberté dans une pièce, pour son plus grand bien et à notre immense joie de la voir s’élancer, ventre à terre et moustaches frémissantes, dans l’exploration de son nouvel environnement.

Si vous voulez tenter l’expérience, sachez que vous ne devrez jamais perdre l’animal de vue pour éviter non seulement qu’il ne commette des bêtises en rongeant le pied d’un meuble, la housse d’un canapé ou la tige d’une plante, mais aussi qu’il ne s’attire des ennuis. Voyons les principales mesures de sécurité à adopter dans ce cas :

- Il faut choisir la pièce lui offrant le moins d’occasions de s’échapper ou de se cacher, en se faufilant par exemple dans l’espace entre un meuble et le mur.
- Il est important de garder la porte de la pièce soigneusement fermée, pour ne pas avoir ensuite à chercher le fugitif dans toute la maison.
- Il convient de s’assurer que la pièce ne recèle aucune substance dangereuse : plantes toxiques (par exemple dieffenbachia, lis, philodendron), médicaments, cigarettes, allumettes, pesticides, paquets de lessive. Attention également aux câbles électriques et aux fils du téléphone, car aussi incroyable que cela paraisse, la souris – comme du reste tout rongeur digne de ce nom – est incapable de résister à la tentation de les ronger, au risque d’abîmer les installations et, surtout, de prendre une décharge.

Récupérer la souris fugitive
Si, en dépit de toutes ces précautions, la souris devait se glisser sous un meuble au cours de l’une de ses sorties en liberté, ne soyez pas désespéré : vous la récupérerez aisément en faisant preuve d’un peu d’astuce.

Posez simplement sa cage par terre et placez à l’intérieur ses friandises préférées : la facétieuse ne tardera pas à rentrer au bercail et sera même souvent soulagée de retrouver la quiétude de son abri, même si elle ne voudra jamais l’admettre.

 
Bruno Tenerezza
  • Spécialiste et auteur de nombreux ouvrages de référence sur les chiens, chats et NAC

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)