Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre

Qui est vraiment l'octodon

Octodon
Octodon
Poids :
200 à 300 g
Longeur :
12 à 20 cm
Espérance de vie :
5 à 10 ans
identité de l'octodon

Comme bon nombre de petits animaux de moeurs discrètes et à la répartition géographique très réduite, l’octodon n’a été découvert que relativement récemment.

L’octodon : pourquoi ce nom ?

C’est au début du XIXe siècle que les naturalistes ont établi l’appartenance directe 10 du dègue du Chili à la famille des Octodontidés. Ainsi, les membres de cette famille de rongeurs portent un signe tout à fait caractéristique : le dessin en forme de huit sur la table d’occlusion de leurs molaires. Ce signe leur a valu la dénomination d’Octodontidés, construite sur le grec oktô, "huit", et odontos , "dent", laquelle a donné son nom au genre Octodon.

La classification systématique

On divise aujourd’hui le monde vivant en cinq règnes : les bactéries, les protistes (organismes apparentés ou au végétal, ou à l’animal), les champignons, les plantes, et les animaux. Chaque règne compte plusieurs embranchements, eux-mêmes divisés en classes. Ces classes sont définies suivant des critères particuliers qui caractérisent les sujets compris dans leur rang, et à leur tour partagées en catégories et sous-catégories à mesure que les caractéristiques prises en compte se font plus pointues.

La classification n’est pas un domaine figé. Les avancées scientifiques et la découverte de sujets inconnus ou de traces de spécimens (comme les fossiles) remettent sans cesse en question les anciens schémas des frontières entre les règnes et des filiations admises. Le nombre d’espèces animales vivant sur Terre de nos jours est estimé à plus de 1 200 000. Ces espèces sont classées en fonction de leurs particularités anatomiques, physiologiques ou morphologiques.

De ce fait, savoir où se situe un animal dans la classification permet de comprendre l’origine de certains de ses comportements et de connaître les caractéristiques qu’il peut présenter en commun avec d’autres animaux du même groupe. La "carte de visite" de l’octodon dans la classification zoologique se décline comme présenté ci-dessous :

Classe : mammifères
Infraclasse : euthériens
Ordre : rongeurs
Sous-ordre : caviomorphes
Superfamille : Octodontoïdés
Famille : Octodontidés
Sous-famille : Octodontinés
Genre : Octodon
Espèce : degus

L’espèce comprend, par ailleurs, deux sous-espèces : Octodon degus degus et Octodon degus clivorum. (Notez que, dans les noms scientifiques des animaux, le premier terme désigne toujours le genre et prend une majuscule, alors que le deuxième désigne l’espèce et s’écrit avec une minuscule.)

Dans la classe des mammifères

La principale caractéristique des mammifères est, comme chacun sait, qu’ils allaitent leur progéniture grâce à la sécrétion de lait fournie par les mamelles. En général, les animaux de cette classe présentent un corps presque cylindrique doté de quatre membres et d’une queue – sauf exception. Certains organes, tels les narines, les oreilles ou les yeux, sont peu développés ou au contraire très aiguisés, en fonction du milieu dans lequel vit l’animal.

Hormis les cétacés, les mammifères se caractérisent également par leur pelage, fourrure plus ou moins fournie qui peut adopter plusieurs apparences (ainsi le pelage peut s’adapter aux conditions de vie du biotope et se transformer en piquants, comme chez leur hérisson ou le porc-épic ; en écailles, etc.). Dans l’absolu, on trouve deux sortes de poil :
- Le poil long à la surface brillante
- Le poil de bourre, court, fin et très souple.

L’implantation diffère suivant la taille de l’animal : chez les grandes espèces, les poils sont dirigés du haut vers le bas, chez les petites leur orientation va de l’avant vers l’arrière. La couleur du pelage est aussi très variable d’un mammifère à l’autre. Bien qu’il n’existe pas de règle générale, on peut remarquer que la coloration de la robe est souvent en rapport avec l’environnement naturel : la plupart des rongeurs qui vivent dans le désert présentent un pelage très pâle, dans les tons fauves, qui rappelle le sable, tandis que les animaux des sous-bois et des forêts arborent des teintes beaucoup plus sombres.

Le dos est d’ordinaire plus foncé que le ventre. La coloration du mâle et celle de la femelle n’offrent pas grande différence chez les mammifères, contrairement à ce que l’on peut observer chez les oiseaux.

L’ordre des rongeurs

Les rongeurs, de la classe des mammifères, sont classés en trois sous-ordres :
- les sciuromorphes
- les hystricomorphes (ou caviomorphes)
- les myomorphes

Ce sont pour la plupart des animaux de petite taille, fouisseurs et vivant dans des terriers, souvent végétariens. Ils se caractérisent par une denture très spéciale, composée d’une unique paire de grandes incisives à chaque demi-mâchoire.

Leurs populations omniprésentes et leur forte capacité de reproduction leur valent de ne pas être toujours appréciés et d’être bien souvent rangés dans la catégorie des "nuisibles". On compte aujourd’hui plus de 1 700 espèces, réparties en 33 familles et 350 genres.

Elles vivent à l’état sauvage sur toutes les parties du globe où pousse un peu de végétation, excepté en Nouvelle-Zélande et dans l’Antarctique. Chez les animaux, la dentition est l’élément le plus sujet à variations, en raison de la diversité des régimes alimentaires.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)