Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

C'est décidé vous voulez un octodon !

Octodon
Octodon
Poids :
200 à 300 g
Longeur :
12 à 20 cm
Espérance de vie :
5 à 10 ans
adopter un octodon

On ne choisit pas un animal de compagnie comme on achète un bibelot, "parce qu’il est joli" ou "parce que ça meuble". Il faut bien voir que l’achat d’un animal a valeur d’engagement : sa vie est entre vos mains. Aussi, si votre motivation n’est pas suffisante et que vous deviez rapidement, une fois la magie de la nouveauté retombée, vous lasser de soigner tous les jours votre compagnon, de nettoyer sa cage et de lui accorder l’attention qu’il réclame, mieux vaut vous abstenir.

Accueillir un animal chez soi doit être synonyme de volonté de le rendre heureux, de s’en occuper de manière responsable.

Et si c’est un enfant qui le désire ?

Il va de soi que, si l’enfant est trop jeune, on ne peut lui demander de s’occuper de l’animal. Jusqu’à 6 ans, il le verra plutôt comme un jouet et il faudra parfois le convaincre de laisser le petit compagnon tranquille et lui faire comprendre qu’il n’est pas bon de vouloir le nourrir en permanence. En fait, jusqu’à cet âge, ce sont plutôt les parents qui doivent assumer l’entretien de l’animal ; l’enfant se contente de le regarder vivre.

À partir de 10 ans, un enfant commence à se montrer apte à reconnaître les besoins d’un animal. On peut donc envisager de lui confier personnellement la "garde" du petit compagnon.

Attention cependant : la spécificité de vie d’un NAC, et d’un octodon en particulier, rend la tâche encore plus pointue. L’expérience est très profitable pour l’enfant : elle l’aide à développer son sens de la responsabilité et à avoir davantage confiance en lui, autrement dit, à construire sa personnalité. De plus, il est reconnu que le fait pour un enfant de s’occuper d’un animal favorise son ouverture aux autres et ses capacités à s’exprimer.

L’octodon est aussi un animal passionnant pour un adolescent qui s’intéresse à la biologie. La complexité de son mode de vie et la vivacité de ses réactions en font un sujet d’observation très attrayant.

Responsabilité de l'homme envers l'animal

Les éleveurs essaient aujourd’hui de "créer" des variétés différentes. Leur but n’est pas de manipuler de façon inconsidérée les gènes des octodons mais simplement de diversifier les couleurs de robe des spécimens destinés au marché des animaux de compagnie.

Les sujets obtenus ne pourraient absolument pas vivre dans la nature, car les notions d’adaptation au milieu ne sont plus respectées. Il est donc très important de ne jamais relâcher ces animaux dans les bois si l’on ne peut plus s’en occuper.

L’argument courant de vouloir "les rendre à la liberté" ne tient pas. Un animal de compagnie perd son instinct de conservation et ne peut retourner à l’état naturel (sans compter que les conditions climatiques de l’endroit où on le relâche ne correspondent pas toujours à celles auxquelles il peut survivre). Remettre un octodon « dans la nature » reviendrait purement et simplement à le condamner.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

1 commentaire(s)

Mylenesophie a écrit:
il y a 4 ans
Bonjour, j'ai une cage de:
93 cm de haut
60cm de longueur
40cm de largeur.

Combien pensez vous que je puisse prendre d'octodon?
Pour l'instant j'en prend 2 mais est ce que si j'en prend 3 ça risque de faire juste?
Merci
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)