Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Quel hamster choisir ?

Hamster
Hamster
Poids :
environ 120 g
Longeur :
13 à 15 cm
Espérance de vie :
3 ans
quel hamster choisir

Il faut avant tout sélectionner l’espèce à élever, en tenant compte également de sa présence sur le marché. Les hamsters dorés et russes sont les plus répandus, tandis que le hamster de Roborovski n’est disponible en France que depuis peu de temps. Il est parfois plus difficile de se procurer un hamster chinois, qui constitue en France une véritable nouveauté.

Le hamster doré

Plus grand que les autres hamsters, le hamster doré est plus facile à manipuler, surtout par un enfant ; à condition de prendre mille précautions, on peut le laisser de temps en temps se promener en liberté dans une pièce, ce qu’il n’est en revanche pas prudent de faire avec les autres hamsters, petits et rapides comme ils sont.

Élevé impérativement tout seul, son agressivité envers ses congénères suscitera quelques problèmes supplémentaires à quiconque souhaitera se lancer dans la reproduction. La règle d’or pour ce rongeur se résume ainsi : « une cage pour chaque individu ».

En effet, le hamster doré ne supporte pas la présence de ses semblables ou d’autres espèces de hamsters, hormis pour les quelques heures que dure l’accouplement et, bien entendu dans le cas d’une femelle, pendant l’élevage des petits. Deux hamsters adultes se battront férocement et finiront parfois par se tuer (les femelles se montrent particulièrement agressives, et ce sont les mâles qui ont le dessous).

Ne vous laissez pas tromper par la vision de nombreux petits hamsters dorés réunis ensemble dans la même cage d’une animalerie : il s’agit de jeunes qui, une fois adultes, ne manqueront pas de se livrer furieusement bataille. Dans la nature aussi, le hamster doré est un animal solitaire, qui attaque ses congénères lorsqu’ils s’aventurent sur son territoire. Par conséquent, si vous voulez élever plus d’un hamster doré, chacun devra avoir sa propre cage.

Les hamsters nains

Parmi les hamsters nains, le hamster de Roborovski est le plus timide et le plus réfractaire au contact de l’homme : il s’adresse donc surtout à ceux qui préfèrent observer ses activités plutôt que de le prendre souvent dans la main. Le hamster russe, le hamster sibérien et le hamster de Roborovski vivent mieux en couple (ce qui pose un problème quand on ne veut pas qu’ils se reproduisent), à condition que la cohabitation débute lorsque les animaux sont encore jeunes.

Un hamster adulte habitué à vivre tout seul attaquera en effet sans aucun doute le moindre sujet introduit dans sa cage. Rien n’empêche en revanche de réunir de jeunes hamsters d’origines diverses, qui s’habitueront ainsi à leur présence réciproque avant de devenir agressifs, ou bien des petits de la même portée, qui auront donc grandi tous ensemble.

On optera de préférence pour un mâle et une femelle. Deux mâles adultes ne s’entendront pas et finiront par se battre ; deux femelles auront pour leur part davantage de chances de s’accorder, mais il n’est pas exclu qu’elles finissent elles aussi par se bagarrer. Deux hamsters de sexe opposé installés ensemble se reproduiront inévitablement : il faut donc décider d’avance du sort des portées.

Si par ailleurs le couple commence à se battre, il conviendra d’isoler les individus et de les élever séparément. Un hamster habitué à vivre tout seul est voué à mener une existence de « célibataire » et ne pourra plus être placé avec un autre sujet, car il serait tout de suite attaqué. La courte période des chaleurs, quand la femelle accepte la présence du mâle durant quelques heures, fait exception à la règle.

Les hamsters chinois s’élèvent de préférence individuellement, car les femelles sont très agressives, et se reproduisent par conséquent très difficilement. Quelle que soit l’espèce, le principe consiste à observer le comportement des animaux et, si les bagarres sont fréquentes et violentes, à séparer les petites bêtes pour les installer chacune de leur côté. Lorsque trois hamsters vivent ensemble et que l’un des sujets est attaqué par les deux autres, il convient de l’isoler.

Toujours possible, le risque qu’un hamster blesse sérieusement son compagnon s’affaiblit quand la cage est suffisamment grande pour permettre à chaque individu d’avoir son propre espace, et si la nourriture est distribuée à profusion pour ne pas créer de compétition.

 
M. Avanzi
  • Docteur vétérinaire, spécialiste des animaux exotiques et des petits mammifères de compagnie

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)