Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Comment élever des gerbilles

Gerbille
Gerbille
Poids :
75 à 120 g
Longeur :
environ 12 cm
Espérance de vie :
3 à 5 ans

Pour réussir un élevage, il faudra vous approcher encore plus près des conditions de vie naturelle que pour l’élevage d’un seul animal. Les gerbilles vivent sur des sols secs et sablonneux. Elles aiment creuser des galeries et elles atteignent leur niveau maximum d’activité au coucher du soleil. C’est donc un animal crépusculaire ; il faudra intégrer toutes ces notions dans votre élevage.

Nous vous rappelons que ce rongeur est pratiquement sans odeur, ce qui semble idéal pour en posséder plusieurs. Nous n’envisageons pas l’élevage professionnel qui exige des critères sanitaires très précis et une déclaration auprès des services vétérinaires. Il s’agit de donner des conseils à l’amateur qui souhaite reconstituer des conditions de vie idéales et obtenir ainsi quelques naissances.

L’installation
Le plus important est donc le système de galeries dans lequel vit la gerbille. Il vous faudra le reconstituer. L’idéal est de prendre plusieurs terrariums en plastique qui constitueront les pièces principales. Vous pouvez choisir trois tailles différentes.

Certains possèdent un couvercle grillagé possédant deux trous pour placer des biberons. Ces trous vous serviront à fixer des tubes reliant les trois cages. Choisissez des tubes transparents et en plastique solide afin de voir vos gerbilles évoluer. Prévoyez un système mobile pour nettoyer le tout.

Le fond sera recouvert de sable. Vous pouvez facilement réaliser ce type d’installation si vous êtes bricoleur. Dans le cas contraire, il existe en animalerie des tubes de diamètres très variés.

Les conditions de vie
Les conditions climatiques et d’éclairage sont fondamentales pour réussir un élevage, obtenir des animaux équilibrés et des naissances. Votre terrarium doit être placé dans une pièce éclairée mais pas en plein soleil car les gerbilles sont des animaux plus habitués à la nuit qu’au jour. La pièce doit être très sèche.

Évitez les caves ou les garages. La température doit être maintenue entre 20 et 22 °C. Un thermomètre externe est nécessaire : le « jugé » n’est pas toujours suffisant. La pièce doit donc être chauffée à certaines périodes de l’année. Vous pouvez envisager un élevage externe mais dans une véranda chauffée, par exemple. Les gerbilles ne supportant pas une température inférieure à 10 °C, l’élevage complètement extérieur semble dangereux.

Les systèmes de chauffage internes au terrarium conçus pour les reptiles sont à déconseiller. Les gerbilles risquent de les ronger et de se brûler. En revanche, vous pouvez fixer une lampe UV au-dessus du terrarium surtout en période de reproduction. Une petite coupelle remplie d’eau peut être déposée dans la cage pour maintenir le degré hygrométrique constant.

L’observation
Il sera bien sûr passionnant pour vous d’observer vos gerbilles mais soyez discret ! Inutile de rester collé toute la journée devant une galerie. Laissez-les prendre possession des lieux puis étudiez le moment où elles sont le plus actives.

La cohabitation
Le plus simple pour pratiquer l’élevage et la reproduction des gerbilles est de les mettre ensemble mais il est plus judicieux de procéder plus scientifiquement. La détection précise de l’oestrus vous permettra de potentialiser votre élevage. Il faut surveiller les comportements sexuels des gerbilles le soir, de préférence.

C’est la période où ont lieu les chevauchements des mâles. Les femelles réceptrices acceptent l’attitude du mâle, les autres la refusent. L’intérêt d’une telle observation est de former des couples et de les séparer, ce qui facilitera leur reproduction. Il est préférable d’associer une jeune femelle avec un mâle adulte plutôt que le contraire.

Cela diminue les risques de bagarre et de mortalité des petits. Pour un élevage calme et sans dispute, il est conseillé de mettre les gerbilles ensemble avant l’âge de 2 mois. Quand un couple de gerbilles est formé, elles vivent ensemble jusqu’à la mort de l’un des deux partenaires qui n’acceptera plus un nouvel élément.

Il faut éviter de séparer les couples plus de 30 jours consécutifs car lors de la réunion des deux gerbilles des bagarres peuvent éclater. Si vous voulez un maximum de productivité, il faut accoupler les gerbilles à la suite de la mise bas.

De la naissance au sevrage
Le sexage des nouveau-nés est très facile car ils ne possèdent pas encore de poils. Le mâle possède une très grande papille génitale et la distance ano-génitale, plus grande que chez la femelle, est très visible. Cela vous permettra de sexer dès le départ votre élevage. Le sexage est plus difficile au sevrage.

La période la plus délicate reste celle de la naissance au sevrage. La mortalité des jeunes y est la plus importante. Il semblerait que les mâles soient plus fragiles durant cette période. Plus la femelle est jeune, plus la mortalité est élevée. Il sera important pour votre élevage de sélectionner les gerbilles les plus maternelles.

Lors du sevrage, veillez à laisser les petits en groupe assez important car ils sont encore très sensibles au froid et le refroidissement de leur corps est une des principales causes de mortalité. Le sevrage peut être réalisé entre 21 et 30 jours, le moment idéal semble être le vingt-cinquième jour en élevage. Le retour en oestrus de la femelle intervient 3 jours après la mise bas, l’accouplement peut alors à nouveau avoir lieu avec 80 % de réussite.

Mais l’intervalle entre deux portées est en général de 50 jours. Nous vous rappelons que les durées de gestation s’allongent en fonction du nombre de petits allaités (2 jours par petits allaités). Les gerbilles sont assez prolifiques mais ont une durée de vie reproductrice assez courte. En moyenne elle dure 15 mois. L’âge de la dernière portée est environ de 17 mois.

Le développement des jeunes
Pour réaliser un bon élevage, vous devez être attentif au développement des jeunes et connaître les principales étapes de croissance et la prise de poids en fonction de l’âge.

• Ouverture des oreilles : 4 jours.
• Apparition des poils : 7 jours.
• Apparition des incisives : 15 jours.
• Ouverture des paupières : 20 jours.

Plus la portée est importante, plus la croissance des jeunes est lente. Les mâles sont toujours un peu plus lourds que les femelles. La présence des parents retarde la maturité sexuelle des jeunes femelles et seules les mères reproduisent. La femelle ne deviendra capable de reproduire que si elle est séparée de sa mère et mise en présence d’un mâle.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)