Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Comment choisir son furet

Furet
Furet
Poids :
500 à 2000 g
Longeur :
30 à 50 cm
Espérance de vie :
5 à 14 ans
comment choisir un furet

L'adoption d'un furet, un acte responsable

Comme n’importe quel animal, un furet ne doit jamais être acheté sous le coup de l’impulsion ou pour avoir quelque chose d’original à montrer à ses amis, mais seulement après mûre réflexion. Il ne s’agit pas d’un petit animal en peluche que vous pouvez mettre de côté quand vous en avez assez, mais d’une créature vivante et sensible qui a un besoin quotidien d’attention et d’affection.

La règle veut que l’on sorte chaque jour le furet de sa cage pour lui offrir quelques heures de liberté. Il faut alors le surveiller de près pour l’empêcher de se jeter dans une situation périlleuse. Les furets (comme tous les animaux) ne conviennent pas aux très jeunes enfants, avec lesquels ils ne devront de toute façon jamais se retrouver sans la présence d’un adulte.

Sachez, par ailleurs, que les furets requièrent une nourriture industrielle de très haute qualité, des examens et des vaccinations annuelles, ainsi qu’une stérilisation pour les sujets non destinés à la reproduction. Sans oublier les visites chez le vétérinaire et les soins à prodiguer en cas de maladies.

Un furet peut vivre 8 à 10 ans, voire plus. Vous sentez-vous prêt à vous en occuper convenablement durant tout ce temps ?

Les principaux critères de choix pour choisir un furet

Les principaux critères de choix sont non seulement l’aspect, la couleur, le sexe et l’âge, mais aussi le caractère et la condition physique.

Le furet a besoin de beaucoup de compagnie, facteur à apprécier soigneusement avant de se décider à l’adopter. Un furet doit être docile, il doit accepter de se laisser manipuler et s’abstenir de mordre quand on l’approche. Rappelons néanmoins que les jeunes sujets ont l’habitude de jouer entre eux de façon assez vive, et que les morsures font partie du jeu.

Leur peau épaisse n’a rien à craindre, à l’inverse de la nôtre. Prenant nos mains pour un camarade de jeu, ils leur réservent le même sort et il ne faut pas considérer cette attitude comme un signe d’agressivité. Avec le temps, le petit furet apprendra à jouer avec vous sans vous infliger la moindre douleur, exactement comme dans le cas d’un chiot ou d’un chaton.

Un furet en bonne santé

Voyons à présent les éléments à prendre en compte afin d’acquérir un sujet en bonne santé.

Observez tout d’abord son comportement : le furet doit être vif, curieux et manifester de l’intérêt pour ce qui se passe autour de lui. À peine sorti de sa cage, il se met à flairer et à explorer les environs. Examinez ensuite attentivement son corps.

Le pelage doit être brillant, la peau exempte de croûtes ou de zones dégarnies de poil, les yeux limpides et éveillés.

Vérifiez l’absence de croûtes ou de sécrétions autour des yeux et du nez. La présence de cérumen noir dans les oreilles peut être normale, mais si l’animal se les gratte souvent et secoue sa tête, des problèmes de parasites sont à envisager.

Regardez l’intérieur de la bouche : les dents doivent être blanches et régulières, ni de travers, cassées ou tachées, et les gencives roses.

Faites glisser vos mains sur son corps : il ne faut détecter aucun nodule ou tuméfaction.

La région anale doit être parfaitement propre.

N’oubliez pas de jeter un coup d’oeil à la cage du furet : notez le niveau d’hygiène et le type de nourriture distribuée. Examinez également les déjections : plus molles que celles d’un chien ou d’un chat, les selles du furet doivent néanmoins être bien moulées, sans trace de sang ou de mucus.

Au cas où vous relèveriez la présence d’excréments diarrhéiques dans une cage abritant plusieurs individus, peu importe de savoir de qui ils proviennent : évitez tout le groupe.

Au cas où l’on vous offrirait un furet que son précédent propriétaire ne peut plus garder pour quelque raison que ce soit, essayez de recueillir le maximum d’informations à son propos :
– âge exact
– vaccinations antérieures (avec la date des rappels)
– éventuelles maladies actuelles ou passées, ainsi que les traitements en cours
– habitudes alimentaires
– éventuels troubles du comportement
– s’il s’agit d’une femelle : a-t-elle été stérilisée ou bien a-t-elle déjà mis bas

Demandez les documents sanitaires correspondants.

 

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)