Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Rapports de l'écureuil avec les autres animaux

Ecureuil
Ecureuil
Poids :
70 à 120 g
Longeur :
10 à 15 cm
Espérance de vie :
5 à 12 ans

Si vous possédez un autre animal de compagnie, il faut connaître leur nature à tous deux pour apprendre à gérer leurs rapports. Par nature, l'écureuil est un animal solitaire, craintif et difficile à domestiquer, même si quelques règles de comportement peuvent permettre d’y arriver.

Avant de lui faire connaître les autres animaux, il faut lui laisser le temps de s’adapter à sa nouvelle maison. Il faut qu’il ait déjà un bon rapport avec son propriétaire. L’écureuil devra lui faire confiance et se sentir en sécurité entre ses mains.

Lorsque vous aurez atteint ce stade, entreprise qui demande beaucoup de patience, vous pourrez lui présenter un autre animal domestique. Il faut toujours procéder de manière graduelle, en commençant par de brèves rencontres, dont la fréquence et la durée augmenteront par la suite, si les deux animaux réagissent bien.

L'écureuil doit être approché par l’autre animal lorsqu’il se trouve dans vos mains (vous ne pourrez le faire que lorsque l’écureuil sera bien domestiqué, sinon il aura toujours peur). Cela lui permettra de se sentir en sécurité et de le soustraire rapidement au contact de l’autre animal, en cas de danger. Dans tous les cas de figure, les deux animaux ne doivent jamais être laissés seuls et doivent être étroitement surveillés.

Avec le temps, ils apprendront à se connaître. Chaque propriétaire voudrait les voir jouer ensemble, ce qui ne sera malheureusement pas forcément le cas. Il peut aussi arriver qu’ils se connaissent et s’ignorent superbement, ou qu’ils ne se supportent pas. Vous devrez accepter la situation quelle qu’elle soit, en sachant que les animaux, y compris en captivité, conservent leurs instincts de proie ou de prédateur.

Si vous avez un chien ou un chat
Le chien et le chat sont des prédateurs potentiels de l’écureuil. Sans forcément manifester des intentions agressives, ils peuvent le poursuivre par jeu et lui faire mal. Vous devez surtout surveiller le naturel impulsif des chiots. Ne vous découragez pas trop vite car un lien pacifique finira peut-être par s’établir.

Furet
Dans la nature, le furet est un prédateur de l’écureuil. C’est pourquoi vous devez surveiller attentivement les rencontres éventuelles. Les deux animaux peuvent présenter l’instinct ancestral de leur race, de prédateur pour le furet et de proie pour l’écureuil. Faire naître une amitié entre ces deux animaux est une entreprise plutôt ardue. Il existe cependant des furets au caractère vraiment doux, qui accepteraient volontiers un écureuil pour ami.

Boas et pythons
Ces deux serpents ne vivent pas dans les mêmes zones géographiques que le tamia à l’état sauvage. Mais, en captivité, ils peuvent devenir ses prédateurs. Si vous possédez un serpent de grande taille, étant donné la petite taille de l’écureuil, les risques seront plus grands encore. Si vous aimez ces reptiles, vous devez vous assurer que leur terrarium est bien fermé pour éviter les fugues.

Perruches et perroquets
Les oiseaux et les écureuils ont tendance à s’ignorer : si un tamia tente d’entrer dans leur cage pour leur voler de la nourriture, les perruches ou les perroquets peuvent cependant réagir en cherchant à lui donner des coups de bec. Les grands perroquets, comme les amazoniens, sont en général territoriaux et agressifs, se prêtant mal à une cohabitation pacifique.

Lapins et petits rongeurs
Dans la nature, les lapins, les chinchillas, les cobayes et les hamsters sont des proies semblables à l’écureuil. C’est pourquoi il est rare d’avoir des problèmes de cohabitation en captivité, mais tout aussi rare de voir naître une véritable complicité. Il faut prendre en compte la nature et le caractère des autres animaux.

Le lapin et le hamster sont très territoriaux et n’apprécient pas la présence d’intrus. Ils peuvent tolérer la présence du tamia dans la maison, mais pas forcément aux abords de leur cage. Le cobaye et le chinchilla sont des rongeurs tranquilles et pacifiques qui s’adaptent bien à la vie en commun avec un écureuil, à condition d’avoir la possibilité de se réfugier dans un coin tranquille s’ils sont stressés.

Avec d’autres écureuils
Bien que vivant en colonie, l'écureuil tamia est un animal solitaire. Chaque sujet possède son territoire et le défend des intrus, même lorsque ceux-ci appartiennent à leur espèce. Dans une cage, cette attitude reste présente et si l’espace dont les écureuils disposent n’est pas suffisant, ils peuvent se blesser. La cage et la volière doivent être proportionnelles au nombre d’écureuils, de façon à éviter les disputes violentes pour la nourriture ou le terrier.

Ce problème se présente surtout au moment de la reproduction, entre février et octobre, lorsque les mâles sont plus actifs et plus disposés à se battre pour courtiser les femelles. Dans les magasins, nous sommes habitués à voir plusieurs sujets cohabiter tranquillement dans la même cage, mais cette attitude est normale chez de jeunes sujets. Les tamias atteignent leur maturité sexuelle vers l’âge d’un an. Jusque-là, on peut les considérer comme des jeunes qui jouent et vivent ensemble sans se disputer.

Les problèmes commencent à un an : adultes, ils deviennent plus agressifs, les animaux les plus forts marquent leur territoire et les plus faibles succombent en tombant rapidement malades. Vous pouvez éviter tout cela en les séparant ou en agrandissant la volière.

 
L. Benato
  • Docteur vétérinaire spécialisé dans les animaux exotiques et de compagnie et auteur d'ouvrages de référence

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)