Nous utilisons des cookies pour optimiser votre expérience sur notre site. En utilisant Wamiz, vous acceptez que nous appliquions des cookies.
Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Faire garder son chien ou chat

Adoptés dans un refuge, un lapin et un chat deviennent meilleurs amis (Photos)

Mercredi 28 Novembre 2012 | Photos Rongeur - Insolite
un lapin et un chat deviennent meilleurs amis

Si les amitiés entre différentes espèces animales ne sont pas rares, elles n'en demeurent pas moins touchantes. Et chez Wamiz, on ne se lasse pas de vous raconter ces si belles histoires !

Il y a quelques jours, nous nous laissions attendrir par une chienne ayant adopté un daim, puis par un chat et un renard devenus de grands copains de jeu en Turquie. Et aujourd'hui, c'est le lien unissant un lapin et un matou, tous deux adoptés dans des refuges, qui a le don de nous émouvoir.

Kara, le chat qui n'avait jamais vu un lapin

Melba et Kara, ou l'histoire d'un chat qui n'avait jamais vu de lapins avant d'être adopté par sa nouvelle famille, mais qui est devenu le meilleur ami d'un rongeur aux grandes oreilles !

Les deux animaux se vouent une immense affection, et partagent tous leurs moments de veille et de sieste.

Melba a passé de longs mois dans un refuge. Le lapin est resté dans sa prison plus longtemps que tous les autres lapins recueillis par ce refuge, raconte Liz, l'amoureuse des animaux qui l'a adopté.

Quant à Kara, un vieux chat lui aussi sauvé d'un refuge, et probablement de l'euthanasie, il n'avait jamais côtoyé de lapins avant de rejoindre la maison de Liz, déjà habitée par trois autres chats.

"Au lieu d'avoir un autre lapin et d'essayer de le lier à Melba, je lui ai fait passer du temps avec les chats adultes, Kara et Bongo ... Melba passait l'après-midi avec eux, qui dormaient la plupart du temps. Ils la connaissaient, acceptaient sa présence, et vice-versa, mais leur lien n'allait pas plus loin" explique Liz.

Une amitié cachée...

Puis, au début de l'année 2011, les choses ont changé. "Du coin de l'oeil, j'ai commencé à voir Kara et Melba avec leurs têtes nichées l'une contre l'autre, mais dès que je tournais la tête pour regarder, ils s'éloignaient l'uns de l'autre".

Ce petit jeu a duré pendant des semaines ! Chaque fois que Liz surprenait un moment de complicité entre le lapin et le chat, ils s'en allaient chacun de leur côté.

Puis un jour, Liz a décidé de prendre Melba et Kara entre 4 yeux !  "Je me suis assise et j'ai discuté avec eux. Je  leur ai dit que je savais qu'ils étaient amis et que tout allait bien. Je suis sûre qu'ils n'ont pas compris ce que j'ai dit et c'est probablement juste une coïncidence, mais ils ont lentement commencé à être plus ouverts sur leur amitié ", raconte-t-elle.

...Puis enfin assumée !

Peu à peu, Melba et Kara ont en effet dévoilé au grand jour leur grande complicité, et aujourd'hui, Liz n'a plus aucun mal à les photographier, comme le prouvent ces beaux clichés.

Le lapin et le chat "partagent un lien très spécial et le fait qu'ils appartiennent à des espèces différentes ne fait aucune différence pour eux" s'émerveille Liz.

Et vos compagnons à 4 pattes, se sont-ils eux aussi déjà liés d'amitié avec des animaux appartenant à d'autres espèces ?

Voir les photos

Commentez avec Facebook

4 commentaire(s)

Celinechou
Celinechou a écrit:
il y a 248 jours
Il y a quelques années, je me promenais en forêt avec mon chien, un gros toutou de 60 kg (mort depuis, hélas). Il s'est arrêté devant un buisson en couinant. Il venait de trouver un chaton qui ne devait pas avoir plus de 2 semaines, à moitié mort. Je l'ai récupéré, et direction le véto, mais il n'était pas très optimiste sur ses chances de survie: complètement dénutri et déshydraté, ce petit bout souffrait en plus d'une grave hypothermie et avait l'estomac plein de vers. Il n'avait pas la force de se tenir debout, ni même d'ouvrir les yeux... Je l'ai nourri au biberon et soigné, et il a survécu. Un an plus tard, le "Petit bout" pesait plus de 6 kg et me détruisait mon sapin de Noël!
Cependant, ce n'est pas moi qui lui ai sauvé la vie, c'est mon chien. Je l'ai nourri et soigné, mais s'il n'est pas mort c'est avant tout parce que mon chien en a pris soin comme s'il était sa maman. Le chaton restait toute la journée blotti dans la fourrure de son cou (les chatons ne savent pas réguler la température de leur corps, ils ont donc besoin de leur maman pour ne pas mourir de froid). Mon chien lui faisait sa toilette; c'était amusant: chaque coup de langue faisait valser le chaton (en même temps, il était à peine plus gros que sa truffe quand il est arrivé à la maison!). Il dormait avec lui, il lui donnait tout plein d'amour, il le suivait partout où il allait... Et il l'a éduqué, aussi: c'est lui qui lui a interdit de monter sur les tables. Quand il était encore tout petit, mon chien jouait tout doucement avec lui. Il le prenait dans sa gueule, le retournait, sans jamais le blesser. Le chaton lui sautait sur la truffe et attaquait ses oreilles, mais mon chien ne lui a jamais fait de mal. L'amour qui les unissait a encore grandi avec le temps. Ils passaient tous leurs moments ensemble, ils dormaient, mangeaient, jouaient et se promenaient ensemble.
Malheureusement mon chat s'est fait écraser par une voiture alors qu'il avait à peine 3 ans. Mon chien a été très malheureux. Il le cherchait partout, passait ses journées à pleurer, et il refusait de s'alimenter. Malgré tout l'amour que je lui ai apporté, tous les câlins, ça n'allait pas mieux. J'ai essayé de lui préparer de bonnes choses à manger, je lui ai même acheté de la viande chez le boucher, mais il n'en voulait pas et il a commencé à perdre beaucoup de poids. Même les promenades ne l'intéressaient plus: il marchait à mon pied la tête basse, alors qu'avant il adorait courir en forêt. On aurait dit qu'il avait vieilli de 10 ans!
Le vétérinaire lui a prescrit des anti-dépresseurs, et son état s'est amélioré tout doucement. Il a repris du poil de la bête et a fini par retrouver sa joie de vivre.
Je savais que les animaux pouvaient s'attacher et aimer très fort. Mais je ne pensais pas qu'ils pouvaient aller jusqu'à perdre le goût de vivre et se laisser mourir en cas d'une grande tristesse...
Cofegep
Cofegep a écrit:
il y a 733 jours
BRAVO MERCI DE MONTRE QU IL Y A DE L AMOUR ENTRE ANIMAUX DIFERENT QUELLE LECON DE MORAL POUR L ETRE HUMAIN.
Dorinne
Dorinne a écrit:
il y a 750 jours
je ne suis pas étonnée par cette histoire puisque j'ai la même chose à la maison. Léo, mon gros matou rouquin s'est pris d'amitié pour Noisette, mon lapin (c'est un mâle). Lorsque le chat va dormir dans la cage du lapin, celui ci va le rejoindre et lave son copain chat. Ensuite, ils dorment serrés l'un contre l'autre. Le lapin vit en liberté et s'entend très bien avec mes 14 chats. C'est toujours attendrissant de les voir tous ensembles.
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 752 jours
cool
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire