Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre

Reproduction du chinchilla

Chinchilla
Chinchilla
Poids :
400 à 600 g
Longeur :
25 à 30 cm
Espérance de vie :
10 à 12 ans

Adopter un couple de chinchillas

Pour l’heureux propriétaire d’un chinchilla qu’il trouve amusant et affectueux, et avec lequel il s’entend parfaitement, il est évidemment tentant de penser que son petit favori vivrait mieux s’il pouvait former un couple et avoir – comme tout être vivant qui se respecte – un certain nombre de descendants.

En outre, se dit le maître (ou la maîtresse) bien intentionné(e), les animaux ne sont pas faits pour la solitude, les chinchillas pas plus que les hommes, et une petite compagne ou un compagnon rompraient agréablement la monotonie du quotidien.

Conclusion logique de ce raisonnement simple et a priori généreux : il ne reste qu’à former un couple de chinchillas et à laisser faire la nature.

Malheureusement, les choses sont bien plus compliquées que cela et méritent vraiment qu’on y réfléchisse à deux fois.

La plupart des éleveurs de chinchillas sont d’ailleurs opposés à ce que des particuliers entreprennent cette opération. En réalité, vie en couple et bien-être ne sont pas forcément synonymes.

Vie en couple et bien-être ne son pas forcément synonymes pour le chinchilla

En effet, au-delà d’un certain seuil de reproduction (en général deux portées par an, mais ce chiffre est variable car interviennent la santé de la femelle, la qualité de l’environnement, etc.), on constate que les femelles s’épuisent et que leur durée de vie se réduit sensiblement.

En outre, elles développent une tendance à mettre au monde des petits chétifs, en mauvaise santé, et présentant diverses carences. Or, les chinchillas peuvent s’accoupler le soir même de la mise bas ! Et, s’ils partagent la même cage, ils feront inévitablement bien plus de portées que leur santé ne l’autorise.

Il ne reste alors pas d’autre solution que de les séparer, ce qui est un comble puisqu’on avait justement constitué le couple pour remédier à la solitude !

Séparer un couple de chinchilla

En outre, la séparation d’un couple constitué, on l’imagine facilement, provoque un stress important, voire un réel traumatisme.

À ce compte, il vaut bien mieux avoir deux chinchillas de même sexe, qui s’entendront tout aussi bien qu’un couple, moyennant quelques précautions.

L’expérience prouve qu’il est très rare que des particuliers pensent à séparer les couples dès que la femelle donne des signes de chaleurs : les cycles étant de 28 jours, mais pas nécessairement réguliers, il suffit d’un week-end d’absence ou d’un jour d’inattention pour que la fécondation se fasse malgré tout. Et cette solution impose l’existence d’une deuxième cage où mettre la femelle à l’abri du mâle !

Risques d'incompatibilité au sein d'un couple de chinchilla

De plus, il existe chez les chinchillas (comme chez les humains) des risques réels d’incompatibilité d’humeur au sein des couples. Il faut les prendre au sérieux. Il arrive qu’une femelle se retranche dans un coin de la cage et refuse de s’accoupler avec un mâle donné.

Si celui-ci ne s’accommode pas de la situation, de violentes luttes peuvent éclater, conduisant parfois à la mort de l’un des deux animaux.

La forte mortalité des chinchillas en élevage

En élevage, le problème se résout en général par le remplacement du mâle par un autre... ce qui, chez le particulier, n’est bien sûr pas possible. Il faut savoir qu’en élevage 90 % des problèmes graves ont trait à la reproduction : des pertes se produisent au moment des saillies, lors des mises bas difficiles, à cause des suites de mises bas, en raison de l’épuisement de la mère, de la faiblesse des petits, etc.

Les inconvénients d'un couple de chinchilla

L’expérience accumulée par les éleveurs leur permet de faire face à certaines de ces difficultés, mais le néophyte, lui, est totalement désarmé au premier problème qui surgit. Ajoutons aussi, même si cela peut paraître égoïste, que les chinchillas vivant en couple (de même sexe ou de sexes différents) ont un caractère plus indépendant, voire plus distant, que ceux pour qui leur maître est la seule occasion de contact.

Les couples de chinchillas auront par conséquent davantage tendance à « vivre leur vie » dans leur coin, alors que l’animal seul attend généralement avec impatience le retour de son maître, sa voix et ses caresses.

La sélection des chinchillas

Enfin, il ne faut pas oublier la question de la sélection. Les particuliers répugnent à sacrifier des animaux, surtout s’il s’agit de la progéniture de leurs protégés, et c’est bien naturel.

Pourtant, une certaine sélection est indispensable à la bonne santé de l’espèce. Dans le milieu naturel, elle est réalisée par les prédateurs, les accidents et les maladies, qui éliminent les animaux malades, fragiles, perturbés, etc. L’absence de tels prédateurs a d’ailleurs posé d’importants problèmes lors de la réacclimatation de certaines espèces dans des milieux naturels, car on observait une dégénérescence de l’espèce et une moindre résistance aux maladies, par exemple.

Eryomis eryomis ne se trouvant qu’en captivité, c’est à l’homme de substituer sa propre sélection à celle du milieu naturel ; et si vous avez pu vous procurer un chinchilla qui est beau, qui respire la santé et dont le caractère est vif et curieux, c’est parce que des éleveurs ont éliminé pendant des générations tous ceux qui ne présentaient pas ces qualités.

Il vaut mieux, par conséquent, éviter de disséminer des chinchillas n’ayant subi aucune sélection, que le particulier n’ait pas su ou bien encore pas voulu en réaliser une. Car ces animaux risquent d’être accouplés à d’autres, qui eux-mêmes le seront au hasard des circonstances, ce qui, à long terme, risque d’amoindrir les qualités de l’espèce en général.

 
Masiac
  • Journaliste scientifique, spécialiste des rongeurs et auteur de nombreux ouvrages de référence en la matière

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)