Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Comment détecter les maladies du chinchilla ?

Chinchilla
Chinchilla
Poids :
400 à 600 g
Longeur :
25 à 30 cm
Espérance de vie :
10 à 12 ans

Le chinchilla, un animal robuste

Le chinchilla peut être considéré comme un animal naturellement peu sujet aux maladies. S’il est placé dans un environnement qui ne lui impose pas de mauvaises conditions d’alimentation, de température (inclure dans cette rubrique l’humidité et les courants d’air) et de stress, il fait preuve d’une très grande robustesse, à tel point que, dans les élevages, à l’exception des problèmes de reproduction, on constate que la très grande majorité des décès est le fruit d’erreurs ou d’accidents.

Observer régulièrement son chinchilla

Malgré tout, même si vous faites tout votre possible, on ne peut jamais exclure que votre petit compagnon tombe malade. En pareil cas, il importe d’être capable de s’en apercevoir suffisamment tôt. La plupart des pathologies s’avèrent en effet de plus en plus graves, et de plus en plus difficiles à enrayer, à mesure que le temps passe. Il est donc essentiel de prendre l’habitude d’observer quotidiennement votre chinchilla, ce qui ne vous prendra que peu de temps mais vous aidera à réagir au mieux si un problème se présente.

Alors, que faut-il observer ?

Deux choses :

- Les crottes
- Le comportement de votre chinchilla.

L’état de ses déjections est le véritable baromètre de la santé d’Eryomis : celles-ci sont normalement de forme légèrement ovale, de couleur brune, assez sèches (en tout cas, elles ne doivent pas coller aux différents accessoires), et elles sont inodores.

L’extérieur des crottes doit être lisse et régulier, et la texture interne doit être parfaitement homogène. Elles doivent être fermes mais non dures, et figurer en quantité importante, particulièrement le soir. Il est recommandé, pour pouvoir observer soigneusement les fèces, de tamiser quotidiennement la terre à bain.

Quant au comportement de l’animal, il est également très révélateur. Alors que le chinchilla en bonne santé est vif et curieux, s’il est malade il se tiendra généralement en boule dans un coin de sa cage, souvent les yeux mi-clos, cessera de s’abreuver et de s’alimenter, se déplacera avec répugnance, et le moins possible. L’apathie, chez le chinchilla, est un voyant rouge qui clignote : il faut aussitôt en chercher la cause.

Les comportements à adopter face à la maladie du chinchilla

Dès que plusieurs indices convergents vous font soupçonner une maladie, vous devez prendre plusieurs mesures.

Il faut, si vous avez plusieurs chinchillas, isoler aussitôt des autres l’animal malade (ou présumé tel). Vous réduirez les risques de contagion et vous préserverez en même temps sa tranquillité.

Placez-le dans une cage à part, au calme et au chaud.

Il est très important, dans ce type de situation, de faire boire votre « patient », pour éviter la déshydratation. Le breuvage le plus indiqué étant du jus d’orange additionné d’un peu de sel.

Si vous possédez plusieurs chinchillas, il est également utile de prendre des crottes d’un animal sain, de les diluer dans de l’eau et de les faire ingurgiter à votre petit malade. Cela ne peut pas lui nuire et cela facilitera sa digestion si ses problèmes sont d’ordre intestinal (entérite infectieuse ou diarrhée).

Enfin, il faut observer l’état général de l’animal (les yeux, les dents, les déjections, l’anus, la respiration, le comportement, etc.), recenser les symptômes et essayer d’en déduire l’origine, et surtout les causes de ses maux. Pensez, entre autres choses, à l’alimentation, aux courants d’air, à la chaleur, à une éventuelle chute, à des bagarres entre animaux, à une maladie contagieuse, etc.

Selon la gravité du problème, vous pourrez choisir de faire appel au vétérinaire. N’hésitez jamais à prendre conseil auprès de quelqu’un de compétent en chinchillas (vendeur, éleveur, vétérinaire...).

 
Masiac
  • Journaliste scientifique, spécialiste des rongeurs et auteur de nombreux ouvrages de référence en la matière

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)